Quand un faux compte Instagram illustre l'alcoolisme ordinaire

23/09/16 à 10:33 - Mise à jour à 11:24

Source: Le Vif

Elle s'appelle Louise Delage, jeune Parisienne de 25 ans. Son compte Instagram est suivi par plus de 11.000 personnes et ses photos 'likées' par centaines. Mais derrière une jeune femme populaire, aimant s'amuser et " boire un coup ", se cache une réalité bien plus complexe.

Quand un faux compte Instagram illustre l'alcoolisme ordinaire

© Capture d'écran

Louise Delage semble bien réelle et ses photos ressemblent à tant d'autres sur les réseaux sociaux. La jeune femme a des amis, a l'air d'avoir une vie cool et bien remplie. Et cela plait à ses milliers de "followers" sur les réseaux sociaux. La naissance d'une vraie star du net. Ou plutôt d'une campagne contre l'addiction. Car Louise Delage n'existe pas.

Apéro pré-départ ?

Une photo publiée par Louise Delage (@louise.delage) le

Sur un bateau, dans la piscine, avec des amis... sur la grande majorité des photos de son (faux) compte Instagram, Louise Delage apparait avec un verre d'alcool à la main. Derrière ce compte se cache en réalité une campagne contre l'alcoolisme menée par la Fondation Actions Addictions. "Il est facile de passer à côté de l'addiction d'un proche". C'est la sonnette d'alarme qu'a tirée l'association jeudi en révélant la vraie nature du compte. La jeune femme photographiée est en réalité étudiante et a joué ce rôle le temps de l'été.

"Votre amie qui sort tout le temps, qui est super sociable, est-ce que ne serait pas une Louise Delage ? Des personnes intégrées, qui travaillent, font la fête, mais qui cachent une souffrance. Et qu'il faut les aider", confie au magazine Grazia Michel Reynaud, addictologue. Une invitation à la prise de conscience, c'est du moins ce qu'espère la fondation.

Like my addiction

Une vidéo publiée par Louise Delage (@louise.delage) le

En savoir plus sur:

Nos partenaires