Quand acheter un smartphone à son enfant ?

20/07/15 à 11:20 - Mise à jour à 11:55

Source: Huffington Post

Être en permanence en contact avec son enfant, c'est le désir de tous parents. Du coup, les enfants reçoivent de plus en plus tôt un smartphone de leurs parents. S'il permet de rassurer ceux-ci, son utilisation n'est pas sans dangers, surtout s'ils ont accès à Internet.

Quand acheter un smartphone à son enfant ?

Les parents achètent de plus en plus tôt un smartphone à leur enfant. © iStock

Il n'y a pas si longtemps, les enfants recevaient un téléphone portable de leurs parents au début de l'adolescence. Autre temps, autres moeurs, désormais ce cadeau se fait de plus en plus tôt. Les parents désirent être en permanence en contact avec leur enfant et leur font ce cadeau de plus en plus jeune. L'utilisation d'un smartphone provoquerait toutefois une diminution de l'attention, une inflammation du poignet et des troubles du sommeil chez l'enfant. L'appareil en lui-même n'a pas d'effet nocif sur la santé de l'enfant, c'est plutôt l'utilisation qui en est faite qui peut être dangereuse. Alors quel est le bon âge pour acheter un smartphone à son enfant ? A cette question, John Breyault de l'Organisme de Protection des Consommateurs explique qu'il n'y a pas vraiment d'âge requis pour avoir un smartphone. L'essentiel est que les enfants doivent pouvoir s'en servir de façon efficace et responsable.

Une utilisation responsable

Un spécialiste du Centre médical de l'Université d'Harvard, Michael Rich, donne quelques conseils aux parents qui souhaitent investir dans un téléphone pour leur enfant dans le Huffington Post. Selon lui, l'achat d'un smartphone doit être la dernière solution à envisager s'il n'existe d'autres alternatives pour "surveiller" son enfant. La question principale à se poser est de s'il en a réellement besoin et s'il est assez mature pour s'en servir de manière efficace. Pour se rassurer, les parents pourront joindre leur enfant en toute circonstance. Mais, si ce téléphone n'est pas indispensable, inutile de faire des frais. Comme tout écran de notre quotidien, le smartphone doit rester un outil de dernier recours à utiliser avec parcimonie par l'enfant pour l'aider dans certaines tâches.

Le contrôle absolu n'existe pas

Il ne faut pas non plus négliger les risques liés à l'utilisation abusive des smartphones comme le harcèlement en ligne et le sexting...Mais le plus grand danger que courent ces enfants en utilisant un smartphone reste la réduction considérable du temps de socialisation suite à une trop longue utilisation. Pendant leur jeune âge, les enfants ont besoin de faire de nouvelles rencontres, de parler, de jouer, de découvrir le monde qui les entoure pour les aider dans leur développement personnel. Le temps consacré sur le smartphone, ne peut pas être utilisé à sa sociabilisation.

Poser quelques règles

L'essentiel est de discuter avec lui et de poser au préalable quelques règles sur l'utilisation qui sera faite du téléphone. Après, tout est une question de confiance mutuelle. Il est clair que le contrôle parental total n'est pas absolu. Libre à votre enfant de braver les interdits une fois que vous avez le dos tourné. Raison pour laquelle il est indispensable de mettre les choses au clair avec lui et d'expliquer vos craintes suite à cette utilisation et les sanctions qui seront appliquées s'il ne respecte pas les règles établies.

Et si la discussion ne marche pas ?

À côté des solutions de sensibilisation, il existe également des solutions techniques :

  • Les parents peuvent demander l'activation d'un contrôle parental chez l'opérateur télécoms. Ce service gratuit la plupart du temps leur permettra de bloquer l'accès Internet (pour les 3G et 4G uniquement) notamment vers les sites où il y a une limite d'âge.
  • Des applications de contrôle gratuites à installer directement sur le smartphone sont également disponibles. Elles proposent davantage de fonction que le simple contrôle parental. Les parents peuvent gérer les applications téléchargées, avec filtre par âge, contrôler le temps passé sur le téléphone, avec un rapport d'activité, et de visionner les appels et les SMS reçus et émis.
  • Il est également possible de bloquer certaines activités directement sur le smartphone grâce à l'utilisation de codes secrets. Solution relativement futile car, en réalité, il suffit de réinitialiser l'appareil pour la contourner.

En conclusion, si vous achetez un smartphone à votre enfant il est indispensable de fixer des règles avec lui et de veiller à ce qu'elles soient respectées.

par Fanny Dehaye

En savoir plus sur:

Nos partenaires