Pourquoi nous ne mangeons pas les chats

25/07/16 à 14:47 - Mise à jour à 26/10/16 à 09:15

Source: Bodytalk

Pourquoi gâtons-nous nos veaux et porcelets mais n'avons-nous aucun scrupule à envoyer chiens et chats à l'abattoir... et qu'est-ce qui rend la phrase qui précède tellement choquante ? Retour sur la psychologie de la consommation de chair animale.

Selon des recherches, notre compassion envers les animaux destinés à finir en blanquette ou en entrecôte a ses limites : tant que notre viande ne ressemble pas trop à l'animal dont elle provient et que celui-ci reste anonyme, nous la mangeons sans états d'âme. Et notre réaction varie fortement en fonction de l'animal ainsi sacrifié pour notre simple plaisir gustatif, chacun semblant remplir une mission en ce bas monde...
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires