Pourquoi les testicules sont-ils si vulnérables ?

22/08/13 à 14:15 - Mise à jour à 14:15

Source: Le Vif

Les organes reproducteurs mâles sont essentiels au maintien de l'espèce humaine. Pourtant, ils sont à découvert à l'extérieur du corps. Pourquoi la nature en a-t-elle décidé de la sorte ?

Pourquoi les testicules sont-ils si vulnérables ?

© Thinkstock

Un constat, reprend "Slate" : le scrotum permet d'engendrer des spermatozoïdes de meilleure qualité, et plusieurs hypothèses: le refroidissement, l'école de la vie, l'étalage et la théorie du handicap. Même si c'est l'hypothèse du refroidissement que l'on retrouve dans les livres de sciences, tous les scientifiques ne se rallient pas à cette théorie.

Uniquement chez certains mammifères

Mais avant de s'attaquer à leurs explications, il faut savoir que toutes les espèces ne sont pas munies de testicules extérieurs. Les oiseaux, les reptiles, les poissons et les amphibies ont des testicules internes. En outre, on trouvera un scrotum chez les mammifères uniquement à quelques exceptions près, et ce au prix d'une longue évolution. Les premiers scrotums sont apparus il y a environ 150 millions d'années, chez les marsupiaux. Mais ils étaient encore différents de celui dont l'homme est doté : ils étaient montés à l'envers, les testicules devant le pénis.

100 millions d'années plus tard sont apparus les testicules situés derrière le pénis, notamment sur les félins, les chiens et les chevaux. Certains mammifères ont cependant gardé leurs testicules bien au chaud : il s'agit de ceux vivant dans l'eau. La raison ? Ce ne serait pas hydrodynamique...

Le refroidissement : la cause qui prévaut


En 1890, Joseph Griffiths, de l'université de Cambridge, propose la théorie du refroidissement comme explication à la descente des testicules. Il fait des tests sur des terriers : il remonte leurs testicules dans leur abdomen et recoud ensuite le tout. Après une semaine, il constate que les testicules ont dégénéré et que la majorité des spermatozoïdes ont disparu. Selon le scientifique, cette dégradation est due à la température plus élevée de l'abdomen, le scrotum fonctionnant bien mieux lorsqu'il se trouve dans un environnement quelques degrés plus froids que la température du corps. En outre, les testicules sont sortis du corps quand le sang des mammifères est devenu chaud.

Certains chercheurs ont rétorqué que certains animaux, comme les oiseaux, ont une température corporelle très élevée, mais pas de scrotum. Il est donc possible d'avoir des spermatozoïdes malgré une haute température.

Scott Freeman de l'université de Washington a, quant à lui, démontré que le scrotum, c'est en fait l'école de la vie. La circulation sanguine y étant mauvaise, les spermatozoïdes se trouvent dans un environnement mal oxygéné. Les gamètes devant réaliser une ascension dans des conditions défavorables jusqu'à l'utérus, ils s'endurcissent et deviennent plus forts.

Une autre explication au scrotum à l'air libre est l'hypothèse de l'étalage avancée en 1952 par le zoologue suisse Adolf Portmann. Les bourses mises en évidence servent à émettre un signal sexuel important et communiquer entre les deux sexes.

Enfin, la théorie du handicap : lorsqu'un mâle se bat avec un autre mâle dans l'espoir de conquérir une femelle, et ce malgré son scrotum vulnérable, il démontre son courage et sa capacité à se défendre.

Malgré toutes ces explications, les scientifiques n'ont pas encore réussi à se mettre d'accord. La position extérieure des bijoux de famille tendant à assurer un fonctionnement optimal du scrotum reste donc un mystère.

Nos partenaires