Pourquoi la gueule de bois empire avec l'âge

09/02/18 à 11:19 - Mise à jour à 12:04

Source: The Independent

Ce n'est pas un secret : les excès d'alcool sont plus difficiles à encaisser avec l'âge. Voici quatre raisons qui peuvent expliquer ce phénomène.

Pourquoi la gueule de bois empire avec l'âge

© Getty Images/iStockphoto

Se remettre d'une soirée bien arrosée est généralement bien plus compliqué à 40 ans qu'à 20 ans. Et bien qu'il y ait de nombreuses preuves que la gueule de bois devient plus difficile à encaisser avec le temps, il existe très peu de science concrète sur le sujet. Il s'agit probablement d'une combinaison de facteurs qui empêchent votre corps de récupérer rapidement. The Independent en liste quelques-uns.

La composition corporelle. Avec l'âge, le corps change. Par exemple, on a davantage tendance à prendre du poids et à perdre de la masse musculaire en vieillissant. Les tissus musculaires sont composés d'environ 75% d'eau, alors que la graisse n'en contient qu'environ 10%. Or, l'alcool est absorbé plus rapidement par les corps riches en eau. Plus votre corps contient de la graisse, plus l'alcool restera concentré dans votre système. Vous aurez également plus de risques d'être déshydraté quand vous consommez des boissons alcoolisées, ce qui favorise également le phénomène de "gueule de bois".

Moins d'enzymes hépatiques. Le foie, grâce à des enzymes, est responsable de la métabolisation de l'alcool et de son élimination dans notre système. Mais il semblerait que ces enzymes soient moins nombreuses avec l'âge, et que celles qui restent soient moins efficaces que par le passé.

Une récupération plus lente. A partir de la trentaine, le corps à plus de mal à faire face aux agressions extérieures : maladies, stress, infections... Et cela vaut aussi pour la récupération après une soirée arrosée.

Le manque d'habitude. Nos habitudes changent en vieillissant. Il en va de même pour la consommation d'alcool. Alors que les jeunes adultes ont plus tendance à faire de grandes soirée bien arrosées, on aura tendance, en vieillissant, à boire en plus petites quantités, tout au long de la semaine. Le problème, c'est que lors d'une soirée d'excès exceptionnelle (anniversaire, fêtes de fin d'année...), le foie ne sera plus habitué à traiter une telle quantité et aura du mal à faire face à cette agression soudaine.

Nos partenaires