Pourquoi faut-il s'entourer d'amis raisonnables lorsque l'on sort ?

03/10/16 à 10:43 - Mise à jour à 10:41

Source: Le Vif

Si vous voulez ne pas regretter amèrement une soirée trop arrosée un lendemain de veille, mieux vaut vous entourer d'amis qui n'ont pas la main lourde sur la bouteille.

Pourquoi faut-il s'entourer d'amis raisonnables lorsque l'on sort ?

© iStock

Les personnes en état d'ébriété évaluent leur taux d'alcoolisation en fonction de l'état des personnes qui les entoure et adaptent leur consommation en fonction de ceux-ci, selon une étude réalisée par Simon Moore, chercheur en Santé publique à l'université de Cardiff au Royaume-Uni.

L'étude s'est penchée sur le cas des personnes ayant bu de l'alcool et sur la perception de leur propre état durant la soirée. Pour cela, l'équipe de Simon Moore est allée interroger 1.862 buveurs âgés de 27 ans en moyenne (dont 62 % étaient des hommes) dans des bars entre 20 heures et 3 heures du matin. Chaque personne a été testée sur son taux d'alcoolémie avant de commencer à répondre aux questions.

Voici les quatre questions posées aux participants, selon Cerveau et Psycho qui rapporte l'étude : "À quel point êtes-vous ivre maintenant ?", "Avez-vous beaucoup bu ce soir ?", "Si vous buvez autant que ce soir chaque semaine, cela risque-t-il de nuire à votre santé dans les 15 prochaines années ?" et "Si vous buvez autant que ce soir chaque semaine, quelle est la probabilité que vous souffriez d'une cirrhose du foie dans les 15 prochaines années ?".

Sur les plus de 1.800 personnes interrogées, seuls 400 participants ont répondu à toutes les questions.

Résultat, les buveurs ont tendance à estimer leur taux d'alcoolisation en fonction des personnes qui les entourent. C'est-à-dire que si le buveur est entouré de personnes ivres, il aura tendance à sous-estimer son propre état. Et ce, même si son taux réel est très élevé. Cette tendance est plus fréquente chez les hommes qui ont du mal à évaluer le nombre de verres qu'ils ont bus. Ils sont donc plus enclins à prendre des risques et n'ont pas conscience de mettre leur santé en danger sur le long terme.

L'inverse est vrai également. Les buveurs en présence de personnes sobres surestiment leur ébriété et ont donc tendance à modérer leur consommation d'alcool.

En conclusion, mieux vaut être bien entouré lorsque l'on sort boire un verre, car la conclusion de votre soirée risque bien de s'en faire ressentir.

Nos partenaires