Pourquoi a-t-on envie de fracasser les choses mignonnes ?

07/12/15 à 15:49 - Mise à jour à 15:52

Source: Slate

De beaux bébés joufflus, des chatons mignons, un petit hamster qui grignote une carotte,... Toutes ces choses sont parfois à ce point adorables qu'on a une irrépressible envie de les écrabouiller. Rassurez-vous, c'est normal.

Pourquoi a-t-on envie de fracasser les choses mignonnes ?

© iStock

"Ce truc est tellement mignon que j'ai envie de le tuer". Voilà une phrase qui pourrait vous venir à l'esprit si vous êtes victime d'un accès de "mignoncité". Cette réaction qu'on appelle parfois aussi "expression dimorphe d'émotion positive" a été mise en lumière par le Département de psychologie de Yale en 2013. Les chercheurs ont remarqué que lorsqu'une émotion positive devient très intense, une émotion négative se crée dans notre esprit pour nous permettre de retrouver un équilibre, soit un état émotionnel neutre. On peut comparer ce phénomène aux larmes de joie ou à un rire nerveux.

Pour vérifier cette hypothèse, des chercheurs de Yale ont réalisé un sondage en ligne en montrant aux gens des images de bébés plus ou moins mignons. Il en est ressorti qu'au plus le bébé était craquant, au plus on avait envie de "l'écraser d'amour". Mais aussi qu'au plus cette émotion avait été forte, au plus vite elle s'estompait et permettait au sujet de revenir à son état normal.

Mais alors, jusqu'où cette envie peut-elle aller ?

Prenons le cas scientifique d'un bébé qui serait le plus mignon du monde. Ce bébé pourrait-il provoquer un cas d'"expression dimorphe" tellement intense qu'il provoquerait une réaction réellement violente ? C'est peu probable. Le sentiment venant de quelque chose de positif, il y aurait peu de chance qu'il bascule vers une réaction physique négative. Ouf.

M.D

En savoir plus sur:

Nos partenaires