Pour vivre plus longtemps, allez au boulot à vélo!

20/04/17 à 14:25 - Mise à jour à 14:32

Source: Bbc

Si vous voulez vivre plus longtemps et en meilleure santé en réduisant les risques de cancers et de maladies cardiovasculaires, il y a un moyen très simple d'y arriver : en allant au travail à vélo !

Pour vivre plus longtemps, allez au boulot à vélo!

© Getty Images/iStockphoto

Il s'agit de l'une des plus grandes enquêtes réalisées sur le sujet sur une période de 5 ans et impliquant pas moins de 250,000 navetteurs britanniques, à la fois actifs à plus passifs. Le fait de faire du vélo régulièrement diminue grandement les risques de cancer et de maladies cardiaques. L'étude a aussi démontré les bénéfices de la marche sur la santé.

L'équipe de chercheurs de Glasgow avance qu'utiliser son vélo ne demande pas de force de volonté à partir du moment où cela devient une routine, au contraire d'aller à la salle de fitness.

En tout, 2.430 personnes ayant participé à cette étude sont morts, 3.748 ont développé un cancer et 1.110 ont eu un problème cardiaque. Au cours de l'étude, les chercheurs ont remarqué qu'en pratiquant régulièrement le vélo, la mortalité diminuait de 41%, les risques de cancer de 45% et de problèmes cardiaques de 46%. Les cyclistes parcouraient en moyenne environ une cinquantaine de kilomètres par semaine. Le plus ils faisaient du vélo, le plus grand était l'effet bénéfique.

La marche aussi se révèle bénéfique pour contre carrer les risques cardiovasculaires et d'autant plus pour les personnes qui marchent plus de 10 kilomètres par semaine. Mais le vélo s'est révélé plus bénéfique, car l'activité est plus longue et plus intense.

"On a là clairement la preuve que les personnes qui font la navette de façon active, et en particulier en enfourchant leur vélo, sont dans le groupe à moindres risques", déclare le docteur Jason Gill, de l'université de Glasgow, sur le site de la BBC.

"Pas besoin de courir un marathon"

"Il est important d'aller au travail à vélo tous les jours, en devenant une routine, cela ne demande pas de force de volonté". Le médecin plaide en Grande-Bretagne pour d'autres infrastructures qui facilitent l'usage du vélo : "On a besoin de pistes cyclables, de pouvoir facilement mettre son vélo sur le train et d'avoir une douche sur son lieu de travail". Les personnes qui combinaient le vélo et l'usage des transports en commun ont aussi montré une meilleure condition.

La façon dont l'étude, publiée dans le British Medical Journal, a été menée ne permet toutefois pas de déterminer une cause à effet claire et nette. Cependant, commentent les chercheurs, les bienfaits étaient toujours présents même après que les effets d'autres causes possibles - tabagisme, régime, poids - ont été retirés des statistiques. Autre explication: les cyclistes sont plus maigres (même s'ils ne pèsent pas beaucoup moins) et ont un niveau d'inflammation moins élevé dans leur corps.

Clare Hyde de l'association britannique contre le cancer déclare: "Cette étude permet de mettre en avant les bienfaits d'une activité physique régulière dans la vie de tous les jours." Pas besoin donc de s'inscrire à la salle de fitness ou de courir un marathon. " Toutes les activités qui font suer et haleter - le vélo ou toute autre chose - peut faire la différence ".

Nos partenaires