Plus gros après les fêtes ?

02/01/14 à 10:46 - Mise à jour à 10:46

Source: Le Vif

Vous avez pris du poids durant les fêtes ? Faites attention, car la plupart des gens ne perdent jamais tout à fait les kilos pris durant cette courte période.

Plus gros après les fêtes ?

© Thinkstock

Nous sommes nombreux à prendre du poids au fil des ans. Entre 200 et 800 g/an selon les estimations. Cela semble peu, mais à la longue, cela pèse ! L'arrivée des fêtes de fin d'année s'accompagne dès lors d'une inquiétude bien compréhensible. Les journées sont courtes, le froid est piquant... Il est dès lors tellement agréable de se blottir au coin du feu avec des petits fours et un bon verre... Une mauvaise idée ?

Moins que prévu

Commencer l'année avec plus de poids qu'avant les fêtes... Beaucoup de gens le craignent et évaluent leur gain à 1 ou 2 kg. Ce n'est pas rien ! Le peu de données dont nous disposons nous le confirment, même si la prise de poids est moindre, heureusement. La première étude sur ce phénomène est parue en 2000. Elle a suivi l'évolution pondérale de 195 Américains entre septembre et mars. La saison des fêtes aux États-Unis débute déjà le 4e jeudi de novembre avec Thanksgiving. Un an plus tard, 165 d'entre eux étaient prêts à reprendre place sur la balance.

Et les résultats sont sans appel :

• Durant les fêtes, les participants ont pris en moyenne 370 g.
• Un petit 10 % a toutefois pris plus de 2,3 kg. Certains en ont même pris plus de 6 : il s'agissait surtout de personnes souffrant déjà de surpoids. Car plus le surpoids était grand, plus elles prenaient de kilos en moyenne.

• 15 % des participants souhaitaient perdre du poids pendant les fêtes. Leur poids a augmenté de 130 g en moyenne. Leur tentative s'est donc soldée par un échec, pas vraiment cuisant. Une personne a toutefois réussi à perdre près de 7 kg.
• L'activité physique semble aider à stabiliser son poids. Les personnes physiquement actives avaient pris moins de kilos. Le groupe le plus actif a même perdu un peu. Une étude récente montre d'ailleurs qu'exercer une activité physique plus importante qu'à l'habitude peut éviter la prise de poids si vous mangez trop pendant une courte période. Il semble donc déconseillé de rester à l'intérieur pendant les fêtes si vous voulez maintenir votre poids. Il est préférable d'aller marcher d'un bon pas, de faire du vélo ou de pratiquer une autre activité. Selon l'étude, 45 minutes à 70 % de sa capacité maximale suffiraient.
• 165 participants ont à nouveau été pesés un an plus tard. Leur poids avait augmenté de 620 g. La prise durant les fêtes semble donc responsable de 60 % environ de la prise de poids annuelle.

Moins de muscles plus de graisse

Trois autres études ont également démontré que les gens prennent du poids pendant les fêtes. Dans la plus grande étude menée jusqu'à présent, incluant 443 hommes et femmes, 60 % ont pris plus d'un demi-kilo. Cette tendance s'observe également dans une petite étude suédoise . Une étude plus restreinte sur 82 étudiants a souligné d'autres aspects intéressants. En moyenne, les étudiants n'ont pas pris de poids, mais les moyennes sont trompeuses. En effet, la moitié environ a pris du poids, et même plus de 2 kg pour 15 % d'entre eux. L'autre moitié a perdu du poids. Bref, ce qui est vrai pour le groupe ne l'est pas pour tous ! Cette étude a également démontré que la masse graisseuse du groupe entier a augmenté, surtout au niveau abdominal, et que la masse musculaire a diminué. Une combinaison fâcheuse, car ce phénomène augmente le risque de maladies cardiovasculaires.

Une cinquième étude n'a découvert aucune prise de poids ou de graisse ; avec seulement 34 participants, elle ne pèse malheureusement pas lourd face aux autres études.

Plus efficace que les bonnes résolutions

Cela signifie-t-il que nous ne pouvons plus faire la fête ? Certainement pas. Sans les fêtes, la vie serait bien triste. Mais leurs conséquences sont souvent plus lourdes que nous le pensons. Il est peut-être préférable de profiter un peu moins des plaisirs de la table plutôt que d'essayer de perdre du poids par la suite. Cela peut être un objectif intéressant, probablement plus efficace que les bonnes résolutions traditionnelles du Nouvel An.

Par Jan Etienne

Références : www.bodytalk.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires