Plus de risque de développer de l'asthme chez les prématurés

30/01/14 à 07:04 - Mise à jour à 07:04

Source: Le Vif

risque de développer de l'asthme est plus élevé chez les bébés nés prématurément, indique une étude menée auprès de 1,5 million de jeunes enfants.

Plus de risque de développer de l'asthme chez les prématurés

© Thinkstock

Les enfants nés plus de 2 mois avant terme ont même trois fois plus de risque de connaître des difficultés respiratoires, selon les chercheurs des universités de Maastricht UMC+, d'Edimbourg et de Harvard.

Selon le rapport, publié dans le magazine scientifique PLoS Medicine et qui rassemble 30 études menées dans six régions du monde, 8 pc des enfants nés à terme ont développé de l'asthme. Chez les enfants nés prématurément, ce pourcentage grimpe à 14 pc.

Pire: au fur et à mesure que la date de naissance s'éloigne davantage de la date du terme, le risque de développer de l'asthme augmente. Les bébés nés plus de trois semaines avant terme ont près de 50 pc de risques supplémentaires de connaître des problèmes liés à l'asthme. Pour les enfants nés plus de 2 mois avant terme, le risque est même trois fois plus élevé. Les scientifiques plaident pour un meilleur suivi des causes afin de réduire les risques qui pèsent sur ce groupe-cible.

En savoir plus sur:

Nos partenaires