Peut-on faire une overdose de bonbons ?

13/11/13 à 14:32 - Mise à jour à 14:31

Source: Le Vif

Alors que la Saint-Nicolas et les autres fêtes approchent, certains scientifiques se sont demandé si l'on pouvait faire une overdose de bonbons.

Peut-on faire une overdose de bonbons ?

© Thinkstock

Les bonbons, comme toutes les bonnes choses, se mangent avec modération. Et surtout s'accompagne d'une alimentation saine et équilibrée. Cependant, il arrive qu'à certains moments de l'année, l'overdose de mignardises sucrées et de douceurs guette. Que se passerait-il si notre seule nourriture était constituée de bonbons ? "Si l'on applique ce régime durant un ou deux jours, on peut déjà avoir des problèmes. Ou en tout cas se sentir mal. Et ce n'est pas que de la culpabilité" précise James Ruff de l'université du Utah à Popular Science.

Dans un premier temps on observe un véritable kick d'énergie, mais dès que l'insuline fait son effet, la glycémie plonge et provoque une hypoglycémie qui est associée à des symptômes témoignant du fonctionnement anormal du cerveau. Le professeur Linda Benjamin Bobroff de l'université de Floride précise tout de même qu'"avant d'avoir une véritable intoxication alimentaire à cause des bonbons, la chance soit grande que vous soyez pris de vomissement."

Les fans de réglisses devraient encore davantage s'inquiéter. En effet, selon l'agence alimentaire américaine, une trop grande consommation de réglisse pourrait entraîner des problèmes cardiaques. L'acide glycyrrhizique que contient cette douceur provoque une hausse de la tension. Il est aussi prudent de se méfier du Sorbitol qui remplace le sucre dans les bonbons sans sucre puisqu'il pourrait causer une forme de "diarrhée explosive".

Au-delà des carences manifestes que représenterait un tel régime, une nourriture se doit d'être variée pour être viable. Et le Morgen de rappeler les trappeurs canadiens qui sont morts à cause de leur alimentation uniquement basée sur le lapin. De là à dire que cette bête à poil est une douceur, il n'y a qu'un pas.

Nos partenaires