Passez-vous suffisamment de temps avec vos enfants ? L'étude qui déculpabilise

31/03/15 à 11:33 - Mise à jour à 11:33

Source: Le Vif

Selon une étude relayée par le Washington Post, la qualité de temps passé avec ses enfants primerait sur la quantité, contrairement aux idées reçues.

Passez-vous suffisamment de temps avec vos enfants ? L'étude qui déculpabilise

© iStock

Nombreux sont les parents qui culpabilisent de ne pas passer assez de temps avec leurs enfants, spécialement les mères qui travaillent et qui ont l'impression de sacrifier le bonheur de leurs enfants à leur carrière. Un sentiment qui serait renforcé par une croyance de plus en plus répandue selon laquelle le temps que les parents passent avec leurs enfants est essentiel pour leur assurer un avenir brillant.

Or, ce ne serait pas du tout le cas, selon une étude relayée par le Washington Post, réalisée par des chercheurs de l'Université de Toronto, à paraitre en avril dans le Journal du Mariage et de la Famille. Il apparait en effet que le temps passé avec les enfants entre 3 et 11 ans n'aurait aucune incidence sur leur avenir, que ce soit sur leurs résultats scolaires, leur comportement ou leur bien-être émotionnel. Cela aurait cependant un effet minime sur les adolescents de 12 à 17 ans. En revanche, les chercheurs n'ont pas analysé le cas des enfants de moins de trois ans.

Selon l'étude, le seul moment où la quantité de temps passé avec un enfant à une incidence est l'adolescence. Les chercheurs ont ainsi constaté que plus les enfants passaient de temps avec leur mère, moins ils étaient susceptibles de développer un comportement délinquant. De même, plus les adolescents passent du temps avec leurs deux parents et en famille (comme lors des repas, par exemple) moins ils sont susceptibles d'abuser de l'alcool, de se droguer ou d'adopter tout autre comportement illégal. Selon l'étude, il suffirait de six heures de temps qualitatif passé en famille chaque semaine.

L'étude a pu également déterminer que le temps passé avec ses enfants peut même être néfaste. C'est le cas lorsque le parent est stressé, anxieux, fatigué ou qu'il se sent coupable. Selon Melissa Milkie, ce qu'il faut surtout retenir c'est que la quantité de temps n'a aucune importance. Ce qui prime est bien la qualité du temps passé à son enfant : à lire une histoire, à partager un repas ou à discuter, par exemple. Toutefois, l'étude ne dit pas quel est le minimum de temps à passer avec son enfant pour que ça ne lui porte pas préjudice.

De plus en plus de temps passé avec les enfants

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les mères ne passent pas moins de temps avec leurs enfants depuis qu'elles travaillent, selon Melissa Milkie, sociologue à l'Université de Toronto et co-auteure de l'étude. Au contraire, les mères passent plus de temps aujourd'hui avec leurs enfants qu'elles ne le faisaient dans les années 1970. Ainsi, en 1965, les pères passaient en moyenne 2.6 heures avec leurs enfants par semaines et les mères 10.5 heures. Tandis qu'en 2010, les pères passaient en moyenne 7.2 heures et les mères 13.7 heures par semaine avec leurs enfants.

En savoir plus sur:

Nos partenaires