Onze vérités que les jeunes veulent dire aux baby-boomers

12/08/16 à 11:01 - Mise à jour à 10:58

Source: Le Vif

"Nous sommes comme internet, à la fois ennuyeux et utile" affirme Nicolas Cole, jeune " Millénial " qui a grandi à l'orée du nouveau millénaire, sur le site Inc.com. En onze points, il tente de déconstruire les clichés que les baby-boomers pourraient avoir sur la nouvelle génération.

Onze vérités que les jeunes veulent dire aux baby-boomers

© iStock

1. Les "Millénials" ont grandi dans un monde où tout est possible

Grandir avec un ordinateur et internet comme fenêtre ouverte sur le monde était une chance incroyable pour les jeunes. "Pour les anciennes générations, c'était presque magique. Pour nous, c'était juste normal", explique Nicolas Cole.

2. Ils apprécient vraiment d'être déconnectés

La nouvelle génération est considérée comme accro aux écrans, pourtant elle s'inquiète déjà pour la génération suivante. Les jeunes du millénaire ont en effet grandi avec des VHS et en faisant des cabanes dans les bois. "Nous ne sommes pas si connectés que vous pourriez le penser et nous sommes nombreux à espérer, pour nos propres enfants, trouver un équilibre entre vie réelle et vie connectée".

3. Ils ne sont pas narcissiques. Ils connaissent juste les règles du jeu

Les jeunes savent utiliser les outils qui sont à leur disposition, tels que les réseaux sociaux. Poster un selfie ne doit donc pas être considéré comme du narcissisme. C'est juste un jeu.

4. Vous avez besoin les uns des autres

Les grandes entreprises et les grandes marques sont aux mains des anciens. Ils ont cependant besoin des jeunes pour les aider à traduire leurs messages pour toucher leur public. À l'inverse, les jeunes ont besoin de leurs ainés pour financer leurs idées saugrenues.

5. Vous avez des défis différents

Les baby-boomers ont grandi à une époque où ils avaient accès uniquement à ce qui était à proximité. Avec la mondialisation et le développement d'internet, ils ont aujourd'hui le sentiment que tout est plus compliqué qu'avant. Les Millénials eux, ont grandi dans un monde où tout était à portée de clic et ont aujourd'hui du mal à simplifier leur propre vie.

6. Ils essayent d'apprendre de leurs aînés

Chaque fois qu'une étude affirme que les Millénials préféreraient travailler moins pour avoir une vie privée plus riche, leurs aînés les taxes de paresseux. C'est oublier qu'ils ont vu leurs parents travailler toute leur vie et trimer pour rembourser leur prêt immobilier, sans pour autant y trouver leur bonheur. C'est pourquoi ils ont envie de suivre un chemin différent pour essayer de trouver leur bonheur dans un meilleur équilibre entre travail et vie privée.

7. Les réseaux sociaux ne sont pas bons ou mauvais. Ils existent simplement.

Les réseaux sociaux existent et ils vont continuer à se développer. Inutile de dire que c'était mieux avant. Il faut vivre avec, s'adapter et apprendre à les utiliser de manière intelligente.

8. Ils aiment parler de leurs difficultés pour aider les autres

Les témoignages se multiplient sur le web. Les jeunes partagent leurs expériences et leurs difficultés après un accident, lors d'une maladie ou d'une dépression, etc. C'est positif pour les personnes qui ont les mêmes difficultés et qui peuvent y trouver du réconfort.

9. Ils sont motivés par l'épanouissement personnel

Le monde change et les gens sont de plus en plus motivés par leur développement personnel et émotionnel plutôt que par l'appât du gain. Les jeunes veulent faire quelque chose qui a du sens pour eux et qui leur apportera de la satisfaction.

10. Ils ont une grande éthique dans le travail

Lorsque les jeunes trouvent quelque chose qui leur plaît et qui les satisfait, ils ont une éthique du travail incomparable. Ils ne comptent par leurs heures et la frontière entre travail et plaisir n'existe plus.

11. Leurs intentions sont bonnes

Les jeunes qui se lancent dans des projets innovants le font avec les meilleures intentions. Ils veulent améliorer le monde, aider les autres, trouver des solutions et rassembler les gens.

En savoir plus sur:

Nos partenaires