Nos conseils pour bien réussir votre détox numérique cet été

06/07/18 à 09:53 - Mise à jour à 09:52

Source: Weekend

Les vacances sont l'occasion de souffler. Et si vous en profitiez pour vous déconnecter quelques heures, voire quelques jours du monde virtuel, de Facebook, Twitter et autres Instagram ? Voici quelques conseils pour réussir votre détaxe numérique cet été.

Nos conseils pour bien réussir votre détox numérique cet été

Les Belges passent en moyenne 1h34 par jour sur les réseaux sociaux selon un rapport de Global Web Index © BELGA

Chaque heure perdue dans les méandres des réseaux sociaux est une occasion manquée de prendre un bon bol d'air frais, de partager un moment en famille ou encore de visiter un coin méconnu de la région.

Pour les petits budgets, enclencher le mode avion pendant quelques heures et pour les plus audacieux quelques jours semble déjà une première bonne résolution de déconnexion qui ne demande pas beaucoup d'efforts.

Pour éviter la tentation de consulter son téléphone à chaque vibration, désinstaller les applications les plus consultées représentera un gain de temps pour découvrir de nouvelles activités.

Choisir une résidence de vacances dans un lieu sans couverture réseau, des lieux de vacances d'ailleurs de plus en plus plébiscitées, est aussi un bon moyen de se couper du monde virtuel.

Des applications pour se déconnecter

De nombreuses applications sont conçues pour conscientiser les internautes de leur temps passé sur les réseaux sociaux. Celle baptisée "Moment" comptabilise le nombre de fois que le smartphone a été consulté et les actions effectuées, pour avoir une idée plus précise et parfois assez surprenante de sa consommation numérique tout au long de la journée.

Gérer le temps écoulé derrière son écran est aussi possible avec "Phonedetox". Cette application fonctionne en deux volets: temps d'écran qui permet à l'utilisateur de choisir le nombre d'heures qu'il désire passer sur chaque application, une fois le délai dépassé une notification vous le rappelle. Couvre-feu, permet pour sa part d'opter pour une durée d'utilisation. Une fois la période terminée, le téléphone se met alors en veille.

L'utilisateur peut aussi choisir des moments de déconnexion complète avec "My Time". Son smartphone ne recevra alors aucune notification ou communication pendant un temps imparti et enverra un message automatique aux personnes pour signaler le moment où il sera à nouveau disponible.

Pour les plus accros qui n'arrivent vraiment pas à décrocher, l'étape supérieure est plus radicale. La "Kitchen Safe" est une boîte transparente avec un minuteur programmable pour quelques heures ou plusieurs jours. On y glisse son smartphone et on ne le récupère qu'à la fin du temps écoulé...

Quand les applications ne suffisent plus....

Les cures de détaxe numériques font aussi les affaires de nombreux hôtels de par le monde. Par exemple, le camp Grounded aux Etats-Unis propose des vacances où les participants de 18 à 75 ans doivent remettre leur téléphone qu'ils ne récupèreront qu'à la fin du camp. Ils se voient proposer des activités variées comme du yoga, des feux de camp ou du tir à l'arc.

Plus près de chez nous, en Gironde, le Château de Gravière propose des formules spéciales de "digital détaxe". Ici, l'accro trouvera un accompagnement individuel, des personnes qui le conseillent, l'écoutent et répondent à ses questions.

Au spa de Vichy Spa Hôtel Les Célestins, les cures de détox numériques commencent dès l'arrivée. Il est demandé aux résidents de déposer son téléphone dans un coffre. Dans la chambre, la télévision est remplacée par une radio pour un lâcher-prise complet. Les coachs sont omniprésents pour un suivi personnel. Cependant, le cadre idyllique du lieu, entouré d'arbres ne fera pas oublier le tarif onéreux de la prestation. Ici, pour les trois jours, il vous faudra débourser plus de 1000 euros pour le gite, le couvert et certains massages.

Nos partenaires