Less is more : le minimalisme rend-il heureux ?

14/04/17 à 10:46 - Mise à jour à 10:46

Source: The Guardian

Fumio Sasaki possède 3 chemises, 4 pantalons, 4 paires de chaussettes quelques autres rares objets. Il affirme être plus heureux que jamais.

Less is more : le minimalisme rend-il heureux ?

© iStock

Fumio est un célibataire japonais de 35 ans qui gagne peu d'argent. Sa situation n'est pas enviable pour la plupart de ses compatriotes. Pourtant, il affirme être parfaitement heureux. Et ce, pour une raison simple : il s'est débarrassé de la plupart de ses possessions matérielles, écrit-il dans le Guardian.

Le minimalisme est un mode de vie qui consiste à vivre avec le moins de choses matérielles possible. Vivre avec rien offre certains avantages évidents : le désordre n'existe plus et le ménage est fait en un tour de main. Mais cela conduit aussi à des changements plus fondamentaux, explique Fumio. "Cela m'a donné une chance de penser à ce que cela signifie vraiment d'être heureux".

Notre société de consommation nous fait croire que plus nous aurons et plus nous serons heureux. Nous ne savons pas de quoi demain sera fait et donc nous épargnons et nous amassons autant que nous pouvons.

"L'argent à énormément d'importance dans nos sociétés affirme le jeune Japonais et nous avons tendance à juger les gens en fonction de leur richesse. Nous sommes convaincus que nous avons besoin d'argent pour embrasser le succès. Mais pour réussir, nous avons besoin que tout le monde dépense son argent. Et ainsi de suite."

A la lueur de cette réflexion, Fumio a décidé de se débarrasser d'un grand nombre de choses qu'il possédait depuis des années. Et il affirme être beaucoup plus heureux aujourd'hui.

Il adorait collectionner un tas d'objets inutiles et il pensait que ça faisait de lui quelqu'un d'intéressant. Mais dans le même temps, il ne cessait de se comparer à ceux qui avaient plus ou mieux que lui, ce qui le rendait malheureux. Il ne parvenait pas à se concentrer et l'alcool était son échappatoire.

Son appartement était horriblement désordonné, des livres étaient entassés un peu partout parce qu'il n'y avait plus de place sur les étagères. "Je pensais que je les lirais quand j'aurai du temps", explique-t-il. Son placard débordait de vêtements qu'il n'avait mis que quelques fois.

C'est après avoir rendu visite à un ami de l'université dans son magnifique appartement d'un quartier branché de Tokyo que Fumio a eu le déclic. Alors que son ami l'avait gentiment invité, il était en train de calculer le montant de son loyer dans sa tête. Il s'est demandé comment leurs vies, si semblables lorsqu'ils étaient étudiants, avaient pu devenir si différentes.

Il a commencé à se débarrasser du superflu et est devenu une nouvelle personne. "En ayant moins de choses, j'ai commencé à me sentir plus heureux chaque jour. Je commence à peine à comprendre ce qu'est le bonheur", affirme-t-il.

"Si vous vous sentez comme moi à l'époque : misérable, constamment en train de vous comparer aux autres ou si vous croyez que votre vie est nulle. Vous devriez commencer à vous débarrasser de quelques affaires", conseille Fumio.

Le minimalisme est un mode de vie qui trouve de plus en plus d'échos dans le monde occidental basé sur le consumérisme à outrance. De nombreux sites internet, blogs et films y sont consacrés et expliquent comment vivre mieux avec moins. Convaincu ?

En savoir plus sur:

Nos partenaires