Les poulpes nous sauveront-ils des attaques chimiques ?

17/06/14 à 15:36 - Mise à jour à 15:36

Source: Le Vif

Les chercheurs semblent très près de trouver un traitement contre les effets mortels des attaques chimiques.

Les poulpes nous sauveront-ils des attaques chimiques ?

© Reuters

Une équipe de chercheurs de l'université du Tennessee à Knoxville a découvert dans le corps des poulpes un enzyme qui pourrait contrecarrer les effets des gaz neurotoxiques et d'autres produits chimiques dans le corps selon le Time.com.

La recherche qui fut publiée il y a peu dans le magazine Journal of Physical Chemistry étudie les effets que cette protéine peut avoir sur des gaz neurotoxiques comme le gaz sarin. Celle-ci serait capable d'ingérer ce gaz et de le manipuler génétiquement pour le rendre inoffensif. Le gaz sarin a refait surface dans l'actualité lorsqu'il a été utilisé dans les attaques chimiques en Syrie et lors de l'attaque terroriste du métro de Tokyo en 1995.

Les chercheurs espèrent donc tirer de cet enzyme un médicament qui adoucirait les effets de tels gaz sur l'homme. Mais auparavant ils doivent manipuler ce même enzyme pour être sûrs qu'il ne sera pas détruit par le corps humain. En effet, "l'ingestion d'un enzyme de poulpe pourrait être vue par le corps humain comme un envahisseur et il chercherait alors à s'en débarrasser" selon le chercheur Jerry Parks. L'administration du médicament n'a pas non plus été déterminée. Il pourrait être administré sous forme de pilule, de piqure ou de pansement. Les chercheurs espèrent surtout qu'un traitement aura un effet dissuasif sur l'utilisation de tels gaz.

En savoir plus sur:

Nos partenaires