"Les migraines sont une conséquence du fait que nos cerveaux sont devenus trop gros"

09/09/16 à 11:17 - Mise à jour à 11:16

Source: Knack

Pendant longtemps les migraines étaient considérées comme une maladie de femmes hystériques. Maintenant que la science la prend enfin au sérieux, les patients qui en souffrent sont traités de façon plus efficace.

Un Belge sur sept souffre régulièrement de migraine. Rien qu'en Flandre et à Bruxelles, cette maladie est à l'origine d'un million de jours de congé maladie, selon le neurologue Jan Versijpt de l'UZ Brussel. Pourtant la migraine est encore fortement stigmatisée. En cas de mal de tête, il est difficile d'établir un diagnostic précis. Le médecin doit en effet souvent se baser sur ce que raconte le patient. Le mal ne peut être visualisé. C'est pourquoi de nombreux employeurs n'acceptent que difficilement un mal de tête comme motif d'absence. Pourtant les migraines perturbent profondément le cerveau même si elles laissent indemne le reste du corps. C'est comme un train qui tourne dans la tête, toujours sur un même rail, et qui va les faire vaciller.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires