Les impacts de la psychothérapie sur les proches

16/12/13 à 12:06 - Mise à jour à 12:05

Source: Le Vif

Lorsqu'une personne est en thérapie, des changements sont espérés. Mais ceux-ci ont-ils un impact sur les proches ?

Les impacts de la psychothérapie sur les proches

© Thinkstock

"Lorsque quelqu'un vous apprend qu'il va commencer une thérapie, mieux vaut savoir d'emblée que cela impactera forcément votre lien", affirme Anne-Catherine Sabas, psychothérapeute et auteure du livre "Petit Manuel de survie... quand un de vos proches va voir un psy!"

Selon la psychothérapeute, la première difficulté des proches est la peur de ne plus être aimé. En effet, on peut se demander ce qu'il va être raconté lors de ces séances. Le patient va-t-il nous faire des reproches ?

Autre facteur déstabilisant : l'égocentrisme de la personne en thérapie. Celle-ci va suivre une thérapie durant une longue période et va donc se centrer sur elle-même pouvant créer des tensions entre elle et son entourage.

Ces premiers changements peuvent faire évoluer les relations ainsi que bouleverser l'équilibre installé.

Mais cette évolution peut prendre un tout autre sens et faire des "thérapisés" des professionnels de la thérapie. Ce nouvel engagement déteindra de manière assez forte sur leur vie familiale.

Selon la jeune psychologue, Marion Mari-Bouzid, enfant de thérapeute, cela a énorme impact sur les enfants. Ceux-ci voulant se rapprocher de leurs parents, entament des thérapies, lisent Freud et deviennent pour la plupart psy.

De plus en plus de personnes sont confrontées à l'entrée d'un proche en thérapie. Afin de survivre à ce processus, Anne-Catherine Sabas affirme qu'il est nécessaire de "Savoir profiter de ce "travail intérieur" enclenché chez l'autre pour aller soi-même plus profondément dans la connaissance de soi."

Nos partenaires