Les femmes obèses ont des ovules de moindre qualité

03/02/15 à 17:59 - Mise à jour à 17:59

Source: Belga

Les femmes souffrant d'obésité peuvent avoir des problèmes quant à la qualité de leurs ovules, indiquent mardi des scientifiques de l'université d'Anvers. Ceux-ci pointent parmi les coupables une alimentation riche en acides gras saturés.

Les femmes obèses ont des ovules de moindre qualité

© iStock Photos

Les chercheurs ont pu constater, sur des animaux femelles, qu'un régime très gras pouvait avoir une influence sur l'environnement de l'ovule. "Les changements déjà connus et opérant dans le sang semblent en grande partie aussi avoir lieu dans le fluide des follicules ovariens", dans lequel l'ovocyte est suspendu, indique le professeur Jo Leroy. "Nous avons ainsi découvert en laboratoire qu'un excès d'acides gras saturés durant la toute dernière phase du développement de l'ovocyte pouvait ensuite gravement perturber l'évolution de l'ovule et avoir un impact négatif sur l'embryon après fécondation".

La doctorante Sara Valckx a fait le tour de plusieurs centres de médecine de la reproduction, et a constaté que les acides gras avaient également une influence sur la composition du fluide des follicules ovariens chez les humaines. "Nos résultats ont également montré une moins bonne qualité des ovules ches les femmes obèses. Pour approfondir la recherche, nous avons même exposé en laboratoire des ovules bovins au liquide folliculaire des femmes obèses. Nous avons remarqué que ces ovules s'en sont moins bien sortis que ceux qui étaient placés en contact avec du liquide provenant de femmes ayant un poids corporel normal", indique Sara Valckx. "Moins d'ovules se sont développés en embryon, et ceux qui l'ont fait présentaient un métabolisme déviant. Ces effets ont surtout été causés par les acides gras saturés", indiquent les chercheurs.

Selon eux, une moindre qualité d'ovule peut directement être liée à une moindre qualité d'embryon, moins propice à une implantation réussie et à la poursuite de la grossesse.

En savoir plus sur:

Nos partenaires