Les femmes enceintes passent trop d'examens inutiles

01/03/16 à 08:46 - Mise à jour à 08:46

Source: Belga

Les futures mères passent trop d'examens inutiles pendant leur grossesse, conclut une étude des Mutualités libres que rapporte La Libre. Selon cette étude, le nombre d'examens gynécologiques et d'échographies pourrait être drastiquement réduit, allégeant ainsi le budget moyen par grossesse aux frais de l'Inami.

Les femmes enceintes passent trop d'examens inutiles

© iStock Photos

Les Mutualités libres (ML) ont passé 19.533 accouchements au crible en 2013, en prenant en compte les prestations médicales, paramé­dicales et actes techniques remboursés les neuf mois de grossesse, l'hospitalisation en maternité et les trois mois suivant la sortie.

Un accouchement coûte ainsi en moyenne 5.000 euros sur une année à l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (Inami). Un montant que les ML estiment pouvoir faire baisser en diminuant le nombre d'examens passés par la future maman.

La mutualité constate ainsi qu'une femme passe en moyenne 10,8 examens gynécologiques pendant sa grossesse, avec dans la moitié des cas 3,5 consultations en plus par des accoucheuses. Or, le Centre fé­déral d'expertise des soins de santé (KCE) recommande dix visites prénatales pour les femmes qui attendent leur premier enfant et sept pour les suivants.

De la même manière, un femme sur deux passe en moyenne cinq échographies par grossesse, alors que le KCE estime que seule une première échographie en début de gestation et une seconde à mi-grossesse sont nécessaires.

Nos partenaires