Les enfants américains sont moins gros

07/08/13 à 10:16 - Mise à jour à 10:16

Source: Le Vif

Il s'agit d'un revirement de taille: pour la première fois depuis des décennies, dans 19 états américains la courbe du poids des enfants est à la baisse. Les optimistes y voient la fin de l'épidémie d'obésité aux États-Unis.

Les enfants américains sont moins gros

© Reuters

Cette tendance remarquable a été révélée par une étude des Centers for Disease Control (CDC), la principale agence gouvernementale américaine en matière de protection de la santé publique. Dans 19 états, les enfants entre 2 et 4 ans sont plus minces que lors du dernier recensement, dans 20 états les statistiques demeurent stables. Les chiffres ont augmenté dans seulement trois états. L'agence n'a pas publié de chiffres pour les états restants.

La tendance se confirme même parmi les enfants pauvres

Les États-Unis, réputés pour leur taux élevé d'obésité, sont soulagés. "L'annonce d'aujourd'hui renforce ma conviction que nous pouvons faire la différence en aidant les enfants à démarrer plus sainement dans la vie" a réagi la Première Dame, Michelle Obama, très active dans la lutte contre l'obésité enfantine.

Il est frappant qu'alors que l'obésité aux États-Unis touche surtout les classes socio-économiques plus faibles, ce soient justement ces enfants-là qui affichent un meilleur poids. Pour les enfants issus de classes aisées, la baisse était présente depuis longtemps. Un enfant américain sur huit est obèse. Dans les familles défavorisées, c'est un sur sept.

Un enfant américain sur huit est trop gros

"Bien que l'obésité reste une épidémie, la vapeur s'est renversée pour certains enfants dans certains états" a déclaré le directeur du CDC Tom Frieden, cité par le journal The Washington Post. "Les changements sont modestes, mais pour la première fois depuis une génération ils vont dans le bon sens. L'obésité enfantine augmente les risques de problèmes de santé plus tard.

Selon les chercheurs, la tendance s'est inversée grâce à une multitude de programmes qui promeuvent une alimentation plus saine et de l'exercice pour les enfants. Les statistiques américaines révèlent que l'on a cinq fois plus de risques d'être obèse à l'âge adulte si on l'est déjà entre trois et cinq ans.

En savoir plus sur:

Nos partenaires