Les dangers de la cigarette

06/12/10 à 11:39 - Mise à jour à 11:39

Source: Le Vif

Fumer crée une dépendance et est dommageable pour la santé. Mais quelles sont les maladies liées au tabagisme? Tour d'horizon des nombreux dangers.

Les dangers de la cigarette

© Thinkstock

Saviez-vous qu'un fumeur décède en moyenne sept à dix ans plus tôt qu'un non-fumeur? La gravité de la maladie dépend de plusieurs facteurs: le nombre de cigarettes quotidiennes fumées, le nombre d'années de tabagisme mais aussi la façon d'inhaler la fumée. De nombreux fumeurs nient les dangers dans un premier temps car les effets les plus dommageables n'apparaissent qu'au bout de quelques temps.

Le cancer du poumon

Près de 90 pour cent des cas de cancer du poumon sont liés au tabagisme. Fumer une cigarette revient à inhaler des particules de goudron et un grand nombre de substances cancérigènes, qui endommagent les muqueuses des voies respiratoires et peuvent générer une tumeur.

A un stade précoce, les symptômes du cancer du poumon sont légers. Par conséquent, la maladie est très souvent détectée alors que des métastases ont déjà fait leur apparition d'où un pronostic généralement médiocre. Le tabagisme passif augmente également les risques de cancer du poumon.

Les maladies pulmonaires chroniques

Les fumeurs ont également des risques plus élevés de souffrir de maladies pulmonaires. Il s'agit principalement de bronchites chroniques et d'emphysèmes, qualifiés de MPOC (maladies pulmonaires obstructives chroniques).

Le premier symptôme est généralement 'une toux de fumeur', qui consiste à expulser du mucus. Par la suite, d'autres symptômes tels que l'essouflement ou une respiration sifflante peuvent apparaître lors d'efforts conséquents d'abord et dans les simples tâches quotidiennes ensuite.

Un excédent de mucus

La fumée de cigarette irrite la membrane muqueuse qui produit davantage de mucus. En outre, la fumée stimule les muscles des voies respiratoires qui se contractent. En cas de MPOC, les poumons sont constamment rétrécis et inflammés. La diminution du nombre d'alvéoles entraîne un manque d'oxygène chez le patient atteint de MPOC.

Un patient souffrant de MPOC ne peut plus faire marche arrière, les dommages aux poumons étant définitifs. Il est néanmoins possible d'adapter son style de vie afin que les poumons s'affaiblissent moins rapidement. Il existe également des médicaments tels que les bronchodilatateurs. Il est par ailleurs essentiel de consulter un médecin.

Les maladies cardio vasculaires

La fumée de cigarette détruit les parois des artères provoquant une accumulation de graisse, de cholestérol et d'autres substances nocives. Lentement, les artères se bouchent et le sang y circule moins bien.

De nombreux fumeurs sont confrontés à ce problème qui peut engendrer toutes sortes de maladies cardio vasculaires: accident vasculaire cérébral, hémorragie cérébrale, thrombose ou crise cardiaque. Les fumeuses qui prennent la pilule sont d'autant plus exposées à ces risques.

Bonne nouvelle néanmoins: l'arrêt de la cigarette diminue directement les risques de maladies cardio vasculaires. Ceci vaut également pour les fumeurs invétérés!

Cigarette et grossesse

Les fumeuses nécessitent généralement plus de temps pour tomber enceinte et sont en moyenne trente pour cent moins fertiles que les non-fumeuses. Du côté des hommes, la cigarette a également une influence sur la fertilité: le sperme d'un fumeur est de moins bonne qualité et compte moins de spermatozoïdes.

Durant la grossesse, les substances chimiques inhalées avec la fumée de cigarette parviennent directement dans le corps de l'enfant. Il reçoit ainsi moins d'oxygène et son coeur est davantage sollicité. Le tabagisme augmente les risques d'un accouchement prématuré ou d'un poids trop faible à la naissance.

Autres risques pour la santé

Le tabagisme peut être à l'origine d'autres cancers que celui du poumon tels que le cancer de la bouche, de la gorge, de l'estomac, du foie, des reins et de l'utérus. Le tabagisme augmente en outre le risque d'ulcères de l'estomac, de problèmes visuels, de maladies des gencives et d'ostéroporose (fragilité des os). Enfin, si c'est moins grave, il faut toutefois noter que la peau vieillit plus vite et présente prématurément de nombreuses rides.

En savoir plus sur:

Nos partenaires