Le virus ebola continue de s'étendre géographiquement

14/10/14 à 15:43 - Mise à jour à 15:42

Source: Belga

La fièvre hémorragique Ebola continue de s'étendre géographiquement dans les trois pays les plus touchés, Guinée, Liberia et Sierra Leone, a averti mardi un responsable de l'OMS. Selon un nouveau bilan, elle a causé la mort de 4.440 personnes sur 8.914 cas recensés.

Le virus ebola continue de s'étendre géographiquement

© Belga

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a constaté un ralentissement du rythme des contaminations dans certaines des régions les plus touchées d'Afrique de l'Ouest. Cependant, l'épidémie a atteint d'autres secteurs encore épargnés il y a un mois, a déclaré à Genève le Dr Bruce Aylward, directeur général adjoint chargé de la réponse opérationnelle. En outre, le nombre d'infections continue d'augmenter de manière exponentielle dans les trois capitales, Monrovia, Conakry et Freetown, a-t-il indiqué.

"Le cap des 9.000 cas sera dépassé cette semaine et le cap des dix mille cas sera rapidement atteint", selon le responsable de l'OMS. Au cours des quatre dernières semaines, environ mille nouveaux cas ont été recensés par semaine. L'OMS prévoit maintenant qu'il pourrait y avoir de 5.000 à 10.000 nouveaux cas par semaine en décembre. Le taux de mortalité est en hausse, en moyenne de 70%. Le nombre de cas réels serait en fait 1,5 fois plus élevé que recensé officiellement en Guinée, deux fois plus en Sierra Leone, et 2,5 fois au Libéria.

Selon Bruce Aylward, il serait "vraiment prématuré" d'affirmer que l'épidémie est sous contrôle en se basant sur les zones des trois pays où le rythme des infections a ralenti, comme le comté de Lofa. "Il y a des hauts et des bas", a-t-il prévenu. Il faut continuer à accélérer la mise en place de la réponse internationale à l'épidémie.

En savoir plus sur:

Nos partenaires