Le truc infaillible pour ne pas piquer du nez

23/05/14 à 15:06 - Mise à jour à 15:06

Source: Le Vif

Que faire lorsque la fatigue vous fait piquer du nez ? Vous parler à vous-même pour vous stimuler, vous dire que, oui, vous allez y arriver.

Le truc infaillible pour ne pas piquer du nez

© istock

D'après de nombreux chercheurs, l'impression mentale induite par un effort détermine pendant quelle durée un athlète peut le tenir. Tout ce qui peut influencer positivement cette impression aura également une répercussion positive sur le résultat final. C'est - ou plutôt c'était - la théorie jusqu'ici, et elle vient d'être renforcée par des constatations objectives faites chez 24 cyclistes, qui devaient pédaler aussi loin et vite que possible jusqu'à ce qu'ils n'en peuvent plus. Ceux qui avaient appris une technique pour s'encourager personnellement avec conviction restaient significativement plus longtemps en selle et s'étaient sentis beaucoup moins fatigués à la moitié de l'effort. Dorénavant, il ne faudra donc plus trop s'inquiéter en croisant un cycliste qui parle tout seul. Ce n'est pas une maladie psychiatrique, mais un comportement appris. Quant à dire si parler tout seul et tout haut peut être socialement bien accepté ou pas, c'est une autre histoire.

Medicine & Science in Sports & Exercise. Mai 2014; 46: 998-1007.

En savoir plus sur:

Nos partenaires