Le tour de taille pour calculer les années de vie saine perdues à cause du surpoids

04/11/14 à 16:18 - Mise à jour à 16:18

Source: Belga

Le Belge moyen pourrait gagner trois années de vie saine en réduisant son tour de taille de 10%, ressort-il mardi d'une enquête réalisée par l'unité de Médecine générale de la VUB. Ces chiffres sont basés sur la participation volontaire de 720 visiteurs du Salon de l'Alimentation, à Bruxelles, à un test proposé sur place par l'université bruxelloise.

Le tour de taille pour calculer les années de vie saine perdues à cause du surpoids

© iStock

"L'âge moyen des participants était de 58 ans pour les hommes et 56 ans pour les femmes. Les hommes présentaient un IMC (indice de masse corporelle, NDLR) moyen de 27,3 et les femmes de 26,5", précisent la VUB et le Salon de l'Alimentation dans un communiqué. Il a été calculé, pour chaque participant, le nombre d'années de vie saine qu'il doit s'attendre à perdre pour cause de surpoids. Le calcul de la VUB repose sur une comparaison de la taille et du tour de taille de l'individu. "Le rapport entre la taille de votre corps et votre tour de taille est un paramètre plus révélateur concernant votre surpoids que votre indice de masse corporelle parce que ce dernier ne tient pas compte de votre masse musculaire", explique le Pr Dirk Devroey. Parmi les participants à l'enquête, les hommes mesuraient 175 cm en moyenne pour un tour de taille de 99 cm. Ce rapport équivaudrait à la perte de 3,4 années de vie saine, indiquent les chercheurs. Un individu présentant de telles mesures pourrait en conséquent gagner trois années de vie en bonne santé s'il prend soin de réduire son tour de taille de 10%, selon l'enquête. Pour une femme moyenne mesurant 162 cm et présentant un tour de taille de 88 cm, la perte prévue atteint 4,5 années de vie. Avec 10% de tour de taille en moins, trois de ces années seraient récupérées également.

En savoir plus sur:

Nos partenaires