Le "text neck", la nouvelle maladie des sms

23/04/13 à 14:42 - Mise à jour à 14:42

Source: Le Vif

Pour composer des sms, on adopte tous la même position : tête baissée, épaules fixes, et mouvements rapides des doigts. Selon des chercheurs américains, plus vous en envoyez, plus vous avez de chances de souffrir d'une tendinite au coude, de douleurs aux épaules ou au cou. Ce phénomène nouveau, baptisé "text neck", a été présenté lors d'une conférence à Philadelphie.

Le "text neck", la nouvelle maladie des sms

© Thinkstock

Envoyer des sms est très populaire : plus rapides que l'appel téléphonique, ces messages courts permettent de continuer à vaquer à ses occupations ; et en plus, ils coûtent moins cher. Ce sont les jeunes qui en envoient le plus, avec une moyenne de 24 par jour (selon un opérateur belge). Sans compter ceux qui en envoient tout au long de la journée, jusqu'à une centaine par jour !

Pour composer ces messages, on adopte tous la même position : tête baissée, épaules fixes, et mouvements rapides des doigts. Selon des chercheurs américains, plus vous envoyez de sms, plus vous avez de chances de souffrir d'une tendinite au coude, de douleurs aux épaules ou au cou. Ce phénomène nouveau, baptisé "text neck", a été présenté lors d'une conférence à Philadelphie.

Pour prévenir ces plaintes dues aux sms, vous devez suivre trois conseils : limiter leur envoi ; lorsque vous les composez, gardez votre gsm à la hauteur de vos yeux ; et veillez à garder les muscles de votre cou bien entraînés !

MF (Source: Bodytalk)

Recherche: sondage auprès d'étudiants américains sur leur utilisation des sms et les douleurs. Équipe: Judith Gold, Temple University à Philadelphie. Source: Présentation à la conférence annuelle de l'American Public Health Association, Philadelphie, février 2013.

En savoir plus sur:

Nos partenaires