Le marron d'Inde (aesculus hippocastanum), pour lutter contre les varices et les hémoroïdes

24/08/13 à 10:36 - Mise à jour à 10:36

Source: Le Vif

Contrairement à la châtaigne, le marron d'Inde n'est pas comestible. Il est en revanche très apprécié en horticulture ornementale pour ses épis floraux. Les parties utilisées sont les graines volumineuses (marrons) dont on tire un extrait.

Le marron d'Inde (aesculus hippocastanum), pour lutter contre les varices et les hémoroïdes

Propriétés. Des tests cliniques montrent une efficacité comparable à celle des bas de contention. Outre cette action bénéfique sur les troubles de la circulation, la particularité du marron d'Inde est de décongestionner le petit bassin.

Posologie. Extrait sec standardisé à 19% d'aescine: prendre 250 mg à 375 mg, deux fois par jour aux repas.

Autres plantes. Fragon ou petit houx (ruscus aculeatus)

En savoir plus sur:

Nos partenaires