Le fentanyl fait des ravages dans les bas-fonds de Vancouver

03/01/17 à 08:16 - Mise à jour à 08:15

Source: Afp

Les sirènes résonnent jour et nuit au coeur de Vancouver, où les secouristes tentent de sauver des usagers de drogue en surdose. Mais ils arrivent souvent trop tard et les morgues sont pleines. En cause: le fentanyl, une drogue plus puissante que l'héroïne, qui inonde la ville depuis des mois.

La métropole de la côte pacifique du Canada, réputée pour sa douceur de vivre, fait face à une crise sanitaire inédite à cause de ce nouvel opiacé synthétique mortel: 128 personnes sont mortes en novembre de surdose au fentanyl en Colombie-Britannique, dont 13 en une seule nuit, un record absolu pour la province.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires