Le cancer du poumon le plus meurtrier en Belgique

03/02/16 à 12:12 - Mise à jour à 12:12

Source: Belga

Le cancer du poumon a causé à lui seul près d'un quart des décès dus au cancer en Belgique en 2013, ressort-il des derniers chiffres publiés par l'office statistique de l'Union européenne (Eurostat), à la veille de la journée mondiale de lutte contre cette maladie.

Le cancer du poumon le plus meurtrier en Belgique

De nombreux chercheurs travaillent au quotidien pour ralentir le cancer. © iStockPhoto

Sur les 27.513 décès des suites d'un cancer en Belgique en 2013, 24% étaient dus au cancer du poumon, dont 30% d'hommes et 16% de femmes.

La Belgique est le deuxième pays derrière la Hongrie où cette proportion est la plus élevée. Ce cancer a été de manière générale le plus meurtrier dans l'ensemble de l'Union européenne cette année-là, entraînant la mort de 270.000 personnes, soit 21% de l'ensemble des décès liés au cancer.

Le cancer du poumon est suivi par le cancer colorectal, qui a causé 11% des décès dus au cancer en Belgique. Viennent ensuite les cancers du sein (8%), du pancréas (6%) et de la prostate (5%). Le cancer du sein était toujours le premier cancer mortel chez les femmes, comptant pour 16% (92.600) des cas de l'ensemble des décès dus au cancer parmi les femmes dans l'UE. Les proportions les plus élevées de décès du cancer du sein dans la seule population féminine ont été enregistrées à Chypre et Malte (21%), au Luxembourg (20%) et en Belgique (19%).

Le cancer, tous types confondus, a été la cause d'un quart du total des décès dans le pays. Même proportion (26%) pour l'ensemble de l'Union européenne, où le cancer a causé la mort de près d'1,3 million de personnes en 2013.

En savoir plus sur:

Nos partenaires