Le cacao pourrait freiner le déclin cognitif

27/10/14 à 10:33 - Mise à jour à 11:27

Source: Belga

Un régime riche en flavanols de cacao, des substances naturelles présentes dans les fèves de cacao, pourrait freiner le déclin cognitif lié à l'âge, selon une étude publiée dimanche dans la revue britannique Nature Neuroscience.

Le cacao pourrait freiner le déclin cognitif

© iStock

Le vieillissement s'accompagne généralement d'une plus grande difficulté à apprendre ou à se souvenir de certains noms ou endroits. Ce déclin graduel de la mémoire débute à l'âge adulte mais n'est pas perceptible avant l'âge de 50 ou 60 ans.

Pour étudier l'impact des flavanols de cacao, des chercheurs de l'université de Columbia (USA) ont testé 37 volontaires âgés de 50 à 69 ans. Ces volontaires ont été répartis en deux groupes qui pendant trois mois ont reçu quotidiennement des boissons contenant soit une dose très importante de flavanols (900 mg), soit une très faible dose (10 mg). Les boissons étaient préparées par un fabricant américain de barres chocolatées qui dispose d'une technique pour extraire les flavanols du cacao et qui a partiellement financé la recherche.

A l'issue du test, les cerveaux des volontaires ont été observés par des techniques d'imagerie cérébrale qui ont permis de montrer une augmentation sensible du volume sanguin dans le gyrus denté -une partie clé de l'hippocampe- chez les volontaires du premier groupe. Le gyrus denté joue un rôle dans la mémorisation mais ses performances diminuent avec l'âge.

Soumis ensuite à un exercice de reconnaissance des formes d'une durée de 20 minutes, les volontaires du premier groupe ont également montré une meilleure capacité de mémorisation. "Au bout de trois mois, un participant, qui avait la mémoire d'un sexagénaire au début de l'étude, retrouvait celle typique d'une personnes de 30 à 40 ans", note Scott Small, le principal auteur de l'étude. Mais il souligne que ces résultats préliminaires devront être confirmés par de nouvelles études, portant sur un plus grand nombre de personnes. Il indique également qu'il ne faut pas en tirer comme conclusion qu'il suffirait de manger plus de chocolat, dans la mesure ou "la quantité de flavanols trouvée dans le chocolat est minuscule par comparaison à celle consommée" par les volontaires de l'étude.

Les flavanols sont un sous-groupe des flavonoïdes, des substances que l'on trouve dans le cacao, mais aussi dans le thé, le raisin et de nombreux autres fruits et légumes et qui pourraient, selon certaines études, avoir aussi un effet bénéfique sur le coeur.

Une autre étude menée par des chercheurs australiens avec le soutien d'un autre fabricant de chocolat, avait déjà montré en 2012 que les flavanols de cacao pouvaient augmenter les performances du cerveau.

En savoir plus sur:

Nos partenaires