La pollution de l'air pourrait causer de 6 à 9 millions de décès d'ici 2060

09/06/16 à 14:33 - Mise à jour à 14:33

Source: Belga

La pollution de l'air extérieur pourrait entraîner 6 à 9 millions de décès prématurés d'ici 2060 et coûter 1% du PIB mondial - soit quelque 2.600 milliards de dollars (2.300 milliards d'euros) par an - en raison des jours de congé de maladie, des frais médicaux supplémentaires et de la baisse des rendements agricoles, explique l'OCDE dans un nouveau rapport (The Economic Consequences of Air Pollution).

La pollution de l'air pourrait causer de 6 à 9 millions de décès d'ici 2060

© Getty Images/iStockphoto

"Le nombre de vies écourtées en raison de la pollution de l'air est déjà terrifiant, et son augmentation potentielle dans les décennies à venir est effrayante. Si ce n'était pas une raison suffisante pour agir, ce rapport montre que l'inaction aura aussi un coût économique considérable", a affirmé le directeur de l'environnement de l'OCDE Simon Upton lors de la 8e Conférence ministérielle "Un environnement pour l'Europe" à Batumi, en Géorgie. "Nous devons empêcher que ces projections deviennent une réalité."

La pollution de l'air extérieur a entraîné plus de 3 millions de décès prématurés en 2010, les personnes âgées et les enfants étant les plus vulnérables. Les plus fortes hausses de mortalité dues à l'air pollué s'enregistreront en Chine, Inde mais aussi en Corée du sud.

En savoir plus sur:

Nos partenaires