La pilule du "surlendemain" bientôt libre de prescription

13/01/15 à 19:05 - Mise à jour à 19:05

Source: Belga

L'acétate d'ulipristal, vulgairement appelé la pilule du "surlendemain" et commercialisé depuis 2009 en tant qu'EllaOne©, sera bientôt libre de prescription en Europe. La décision d'exécution de la Commission européenne, datant du 7 janvier, sera appliquée dans les Etats-membres courant 2015.

La pilule du "surlendemain" bientôt libre de prescription

© Thinkstock

EllaOne vient rejoindre les pilules du lendemain "classiques" - en vente libre depuis 2001 - dans les rangs des contraceptifs d'urgence sans prescription. La différence majeure entre l'acétate d'ulipristal et la pilule du lendemain "classique" réside en sa durée d'efficacité. EllaOne est efficace durant cinq jours, soit la durée de vie des spermatozoïdes, contre trois pour la version classique. Leur mode de fonctionnement diffère également. Quand la pilule du lendemain vise à empêcher ou retarder l'ovulation, l'acétate ulipristal peut bloquer l'ovulation déjà en cours mais également bloquer l'endomètre. En termes d'efficacité, l'EllaOne "a un risque moyen d'échec de 2%", précise le professeur Debieve, obstétricien aux cliniques Saint-Luc à Bruxelles, ajoutant que la molécule reste active au même niveau durant les 120 heures.

En savoir plus sur:

Nos partenaires