La peur du téléphone très répandue chez les employés de bureau

17/06/15 à 14:01 - Mise à jour à 14:01

Source: Knack

Vous aussi vous perdez vos moyens quand vous entendez la sonnerie du téléphone et qu'un numéro inconnu s'affiche à l'écran ? Ou quand vous devez appeler un inconnu ? Rassurez-vous, vous êtes loin d'être le seul.

La peur du téléphone très répandue chez les employés de bureau

© iStock

"J'essaie toujours d'éviter de prendre le téléphone. Cela me rend nerveuse. Je trouve que le répondeur est une invention fantastique" a dit un jour l'actrice Helen Mirren. "Même si je dois admettre honnêtement que je ne rappelle pas souvent, donc je n'en fais pas grand-chose". L'actrice britannique souffre de peur du téléphone - tout comme le réalisateur Woody Allen. Ils ne sont pas les seuls, car la peur du téléphone est loin d'être exceptionnelle. Une étude britannique de 2013 réalisée auprès de 2500 employés de bureau a démontré que 94% d'entre eux préfèrent communiquer par e-mail. Plus d'un quart sont effectivement nerveux quand le téléphone sonne ou quand ils doivent appeler quelqu'un.

Psychologue et thérapeute comportementale, Valérie Everaerts s'est spécialisée en problèmes d'angoisse. Dans sa pratique, elle entend régulièrement le terme "phobie du téléphone". "Même si je n'ai encore jamais eu de patient venu pour ce motif. Généralement, il s'agit de personnes atteintes de phobie sociale ou de peur de l'échec et l'angoisse du téléphone n'est abordée que plus tard. La base est la même : les gens ont peur d'être jugés ou éconduits. En outre, quand on téléphone, on n'a pas d'informations visuelles. On ne voit pas si son interlocuteur fronce les sourcils, grimace ou écoute attentivement. Cela rend les gens encore plus incertains".

L'étude britannique démontre également que 4 jeunes employés de bureau sur 10 (âgés de 18 à 24 ans) sont nerveux quand le téléphone sonne et 5% d'entre eux ont même peur du téléphone. La cause semble évidente : grâce aux nouvelles technologies - e-mails, SMS, réseaux sociaux - il est beaucoup moins nécessaire de téléphoner et on "désapprend" cette habitude. Everaerts estime pourtant que la peur du téléphone n'est pas un nouveau phénomène et qu'elle touche des personnes de tout âge, même si elle admet que beaucoup de jeunes ne prennent pas leur téléphone alors qu'ils ont leur smartphone sous la main en permanence.

Reste à savoir comment se débarrasser de cette peur du téléphone. Sur internet, on trouve une flopée de conseils : isolez-vous dans une pièce calme, réfléchissez à l'avance à votre première phrase, préparez votre entretien en détail... Everaerts qualifie ce dernier conseil de mauvaise idée. "Confrontez-vous à votre peur et téléphonez sans préparation. Vous verrez que ce n'est pas si terrible. Les gens qui ont peur doivent apprendre à prendre des risques. Oui, parfois un entretien peut mal tourner. Mais quel est le pire qui puisse arriver ? Que la personne au bout de la ligne ne vous comprenne pas bien? Que vous deviez rappeler ? En s'exerçant beaucoup, on apprend à relativiser".

Si cette peur vous empêche vraiment de fonctionner - pour un collaborateur de centre d'appel, cela peut être le cas -une thérapie peut être bénéfique. "Mais le but n'est pas d'envoyer toutes les personnes qui n'aiment pas téléphoner chez le psychologue" dit Everaerts. "Il n'est pas nécessaire de chercher de l'aide professionnelle pour tous les aspects de votre vie qui vous stressent".

Stefanie Van den Broeck

En savoir plus sur:

Nos partenaires