La moitié des décès sur les pistes de ski sont d'origine cardiaque

27/01/14 à 15:06 - Mise à jour à 15:06

Source: Le Vif

Selon le Réseau d'urgence des médecins de montagnes situé dans les Alpes, 48 à 50 pour cent des décès sur le domaine skiable ne seraient pas liés à de quelconques chutes, mais bien à des problèmes cardiaques.

La moitié des décès sur les pistes de ski sont d'origine cardiaque

© Thinckstock

Lorsqu'on parle des risques d'accident liés au ski, on pense immédiatement à des jambes cassées, de vilains bleus ou des engelures, mais très rarement au risque de crise cardiaque. Dans le journal français "Le Quotidien du Médecin", des spécialistes de la santé conseillent vivement d'effectuer un "test à l'effort" avant de prévoir un séjour à la montagne.

Le Réseau d'urgence des médecins de montagnes fait remarquer que la majorité des accidents cardiaques se produisent dans les deux premiers jours du séjour. Lorsqu'on parle d'accidents de natures cardiaques, il est question d'infarctus, de troubles du rythme cardiaque et d'arrêt cardiaque avec mort subite.

Selon le Système National d'Observation de la Sécurité en Montagne, les personnes à risque sont les hommes, les citadins sédentaires et les plus de 40 ans ne faisant pas de sport de manière régulière. En effet, les chiffres indiquent que 80 pour cent des décès, dus à des problèmes cardiaques sur les pistes, concernent cette catégorie d'individus.

Les médecins rappellent également que l'entraînement physique de fond quelques semaines avant le départ est primordial. Une fois sur place, il est nécessaire d'y aller progressivement en commençant par des parcours courts et faciles.

En savoir plus sur:

Nos partenaires