La lutte contre le tabagisme dans le monde progresse

19/07/17 à 20:13 - Mise à jour à 21:23

Source: Belga

Les politiques anti-tabac ont fortement augmenté ces dix dernières années, se félicite l'Organisation mondiale de la santé (OMS), tout en déplorant la persistance des cigarettiers pour entraver la lutte contre le tabagisme, responsable de plus de sept millions de morts chaque année.

La lutte contre le tabagisme dans le monde progresse

© Getty Images/iStockphoto

Davantage de pays ont pris des mesures pour décourager l'usage des produits du tabac, à l'instar de mises en garde sur les paquets de cigarettes, des interdictions de publicité ou encore l'instauration de zones non-fumeur, explique ce rapport sur l'épidémie mondiale de tabagisme présenté mercredi à l'ONU, à New York. Aujourd'hui, 4,7 milliards de personnes environ peuvent bénéficier d'au moins une mesure de contrôle anti-tabac, soit quatre fois plus qu'en 2007. Les auteurs du rapport ont en effet constaté qu'un tiers des pays dans le monde ont maintenant mis en place des systèmes étendus pour contrôler la consommation du tabac. Cela représente un net progrès par rapport à dix ans auparavant, quand seulement un quart des nations avaient mis en oeuvre de telles mesures.

Le rapport montre aussi que huit pays, dont cinq à revenu faible ou intermédiaire, ont déjà déployé au moins quatre des six stratégies du programme MPOWER lancé en ce sens par l'OMS: Brésil, Iran, Irlande, Madagascar, Malte, Panama, Turquie et Royaume-Uni. Ce programme suggère des mesures de contrôles de la consommation de ces produits et de politiques de prévention, de protection du public contre la fumée, d'aides pour cesser de fumer, de mises en garde contre les dangers du tabac, de respect des interdictions de publicités, de promotion ou de sponsorisation et d'augmentation des taxes.

Nos partenaires