L'univers méconnu des testeurs de médicaments

18/01/16 à 10:40 - Mise à jour à 11:23

Source: Le Vif/l'express

Pour faire approuver les médicaments, les laboratoires pharmaceutiques sont obligés de les tester sur des humains. Comment cela fonctionne-t-il ? Qui accepte d'être testeur ? Zoom sur ce phénomène ignoré.

Les médicaments naissent de la recherche fondamentale sur les maladies. Il est nécessaire de comprendre et de décoder les mécanismes complexes qui jouent un rôle dans leur développement. Puis, on essaie de trouver des solutions (sous forme de molécules) aux problèmes qui se posent dans les nombreux processus biochimiques de notre organisme. Il s'agit de trouver la bonne clé, capable de pénétrer dans la serrure. Le développement d'un nouveau médicament est extrêmement long et onéreux. "Il faut prévoir environ 1,2 milliard de dollars, sur dix à douze ans, rapporte le Dr. Erik Brouwer, directeur médical de Pfizer Clinical Research Unit lors de la rédaction de cet article et actuellement Vice President et directeur médical chez Sobi, un laboratoire pharmaceutique international spécialisé dans les maladies rares. Ce prix comprend le développement, mais aussi les échecs. Trois médicaments sur dix sont en effet rentables et remboursent les frais de la recherche. Les sept autres ne sont jamais amortis et doivent être compensés par ces trois blockbusters."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires