L'OMS, critiquée dans sa gestion d'Ebola, élit un nouveau directeur Afrique

05/11/14 à 16:55 - Mise à jour à 16:55

Source: Belga

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS), très critiquée pour sa gestion de l'épidémie d'Ebola qui continue à sévir en Afrique de l'Ouest, a élu mercredi sa nouvelle directrice pour l'Afrique, le médecin botswanais Matshidiso Rebecca Moéti.

L'OMS, critiquée dans sa gestion d'Ebola, élit un nouveau directeur Afrique

/ © Reuters

Mme Moéti, élue par les représentants des 46 pays africains membres de l'OMS réunis à Cotonou, au Bénin, remplacera l'Angolais Luis Gomes Sambo, en poste depuis 2005, au terme du mandat de celui-ci, début 2015. L'OMS a été très critiquée pour avoir tardé à réagir pour stopper l'épidémie d'Ebola, qui a déjà contaminé près de 14.000 personnes, dont près de 5.000 sont décédées, dans huit pays, dont la grande majorité au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée.

"Je vais travailler à améliorer la capacité déployée sur le terrain aujourd'hui dans les trois pays sérieusement touchés par le virus Ebola pour que nous arrivions à contrôler cette épidémie" a promis Mme Moéti, une ancienne représentante adjointe de la région pour l'OMS. "Je vais travailler avec les partenaires pour améliorer l'appui au système de santé du Libéria,de la Sierra Léone et de la Guinée" a-t-elle ajouté.

En dépit des alertes répétées d'ONG comme Médecins Sans Frontières (MSF), ce n'est que le 8 août que l'OMS a tiré la sonnette d'alarme, déclarant que l'épidémie de fièvre hémorragique en Afrique de l'Ouest représentait une "urgence de santé mondiale", appelant alors à une "réponse internationale coordonnée". Soit 20 semaines après l'apparition des premiers cas suspects.

En savoir plus sur:

Nos partenaires