L'industrie alimentaire plaide pour un grand débat national sur un mode de vie plus sain

05/03/15 à 14:33 - Mise à jour à 14:32

Source: Belga

La Fédération belge de l'Industrie alimentaire (Fevia), plaide, jeudi dans un communiqué, pour un débat national sur la balance énergétique et un style de vie plus sain. Elle s'exprime au lendemain d'une recommandation de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) appelant à limiter la consommation de sucres libres ou cachés.

L'industrie alimentaire plaide pour un grand débat national sur un mode de vie plus sain

© iStock

"Manger sain, c'est plus que limiter sa consommation de sucres", rappelle la Fevia qui plaide en faveur "d'un débat sociétal plus large sur l'alimentation et la santé, plutôt que de se focaliser sur des nutriments pris individuellement".

"Le vrai défi est de stimuler les consommateurs à trouver un équilibre entre l'ingestion de nutriments et de calories et la dépense énergétique", avance le directeur général de la Fevia, Chris Moris.

"Le vrai débat concerne donc la balance énergétique. La politique en matière d'enseignement et de sport y joue un rôle. La Fevia demande aux autorités de réunir les parties concernées par ce débat et veut y collaborer de manière constructive."

La Fédération, consciente que la consommation énergétique est trop élevée, rappelle qu'elle travaille déjà sur différents piliers: la diversification de l'offre alimentaire, notamment par de plus petites portions, un étiquetage plus clair et transparent et enfin un marketing plus responsable.

De nombreuses entreprises du secteur ont d'ailleurs signé le "Belgian Pledge", qui les engage à ne plus faire de publicité envers les enfants de moins de douze ans, sauf pour des aliments et des boissons qui répondent à des critères nutritionnels spécifiques.

En savoir plus sur:

Nos partenaires