L'heure du repas plus importante pour une bonne santé que les aliments consommés

28/06/16 à 14:39 - Mise à jour à 16:08

Source: The Independent

Pour être en bonne santé, il faut plutôt miser sur les heures de repas, plutôt que sur les aliments ingérés, selon une nouvelle recherche.

L'heure du repas plus importante pour une bonne santé que les aliments consommés

© Getty Images/iStockphoto

Les personnes qui sautent des repas, mangent sur le pouce ou tard le soir sont en moins bonne santé que ceux qui prennent des repas assis, avec d'autres personnes et de manière régulière, selon une recherche regroupant plusieurs études sur les effets nutritionnels des habitudes alimentaires. Les chercheurs mettent en garde contre les modes de vie modernes, qui conduisent les gens à manger plus tard dans la journée, ou à intervalles irréguliers. Cette irrégularité perturbe le rythme circadien et entrave la digestion, rapporte The Telegraph.

"Petit-déjeuner comme un roi, déjeuner comme un prince et diner comme un pauvre"

Les scientifiques du King's College London et de l'université de Sao Paulo ont publié leurs observations dans la revue British Journal of Nutrition. Le Dr Gerda Pot, co-auteure de l'étude, explique : "il semblerait y avoir une part de vérité dans l'adage 'petit-déjeuner comme un roi, déjeuner comme un prince et diner comme un pauvre'". Pour elle, nous avons déjà une bonne compréhension de ce qu'il faut manger ou non pour prendre soin de sa santé, mais aujourd'hui, la question de savoir quelle sorte de repas doit être mangée à quel moment de la journée.

"Nous savons déjà que manger des calories tard dans la soirée est associé à l'obésité, mais nous sommes encore loin de savoir si notre apport énergétique doit être réparti de manière égale tout au long de la journée, ou si le petit-déjeuner doit en représenter une plus large part", poursuit-elle. Des expériences récentes ont en effet démontré que les personnes qui mangent davantage le matin perdent plus facilement du poids et améliorent leur niveau de sucre dans le sang, même si elles consomment plus de calories au total.

En savoir plus sur:

Nos partenaires