L'Europe laisse le Kebab tranquille

13/12/17 à 15:55 - Mise à jour à 15:55

Source: Belga

Faut-il accepter que des phosphates soient ajoutés aux broches de viandes congelées - utilisées pour confectionner des kebabs? Les eurodéputés ont approuvé cette idée mercredi midi.

L'Europe laisse le Kebab  tranquille

© iStock

Actuellement, l'ajout de produits phosphatés est interdit dans l'Union européenne, mais il existe quelques rares exceptions, pour certaines saucisses et des hamburgers. Des entreprises en ajouteraient déjà à ces broches de viandes congelées, ce qui fait dire à certains qu'autoriser la pratique reviendrait à reconnaître une situation de fait.

Les phosphates sont utilisés pour mieux agglomérer les morceaux de viande autour de la broche. Leurs détracteurs pointent des risques pour la santé - des études montrent une augmentation des risques cardiovasculaires - et une fraude envers les consommateurs, car ces substances retiennent de l'eau, vendue au prix de la viande. Leurs partisans, par contre, pointent les enjeux pour l'emploi, notamment en Allemagne où se trouvent la plupart des producteurs.

L'eurodéputé Groen Bart Staes, qui a participé aux négociations sur le sujet, se dit déçu par l'issue du vote. "C'est incompréhensible de jouer avec la santé publique sur base d'informations tronquées de l'industrie de la viande et de certains médias", a-t-il dénoncé après le vote. "L'EFSA (l'Agence européenne pour la sécurité alimentaire, ndlr) est en train de mener une étude sur les effets (des phosphates) sur la santé. Les résultats sont attendus fin décembre 2018. Approuver aujourd'hui quelque chose dont nous ne connaissons pas les effets n'est pas très intelligent. Il existe en outre des alternatives moins nocives permettant de lier la viande."

Nos partenaires