L'éolien ne nuit pas à la santé s'il répond à certaines conditions

23/05/13 à 18:32 - Mise à jour à 18:32

Source: Le Vif

A la question de savoir si l'éolien peut être développé à une large échelle sans détériorer la santé et le bien-être des citoyens, le Conseil Supérieur de la Santé (CSS) du SPF Santé répond "oui, peut-être" au terme d'une étude qu'il a réalisée sur le sujet.

L'éolien ne nuit pas à la santé s'il répond à certaines conditions

© Belga

L'étude pointe le bénéfice à court et long terme pour la santé publique d'un remplacement des sources d'énergie traditionnelles par des sources renouvelables. Le "peut-être" vise l'impact local d'implantation d'éoliennes.

"En ce qui concerne les éoliennes modernes, il est peu probable qu'elles aient d'autres effets directs sur la santé et le bien-être que la nuisance et éventuellement les troubles du sommeil. Néanmoins, tant la nuisance que les troubles du sommeil peuvent générer un stress excessif susceptible d'avoir des conséquences néfastes sur la santé et le bien-être des personnes concernées", dit l'étude.

Et d'ajouter qu'en tenant compte du contexte élargi de qualité de vie, la nuisance attribuée au bruit d'une éolienne "constitue un effet environnemental majeur sur la santé".

Dans un pays où il est difficile d'implanter des éoliennes dans des zones désertes, le CSS énonce huit recommandations visant à développer l'énergie éolienne sur terre "d'une manière socialement acceptable". L'une d'elles vise le niveau sonore atteint aux façades des maisons des riverains des éoliennes. Celui-ci doit être conforme aux directives de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui établissent des niveaux de 45 db(A) le jour et 40 db(A) la nuit.
Une autre épingle les ombres stroboscopiques des éoliennes: si elles sont inévitables, le CSS préconise d'appliquer les normes de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, à savoir 30 heures par an et 30 minutes par jour.
Une troisième insiste sur le caractère participatif des processus de conception et d'exécution des projets éoliens.

En savoir plus sur:

Nos partenaires