L'eau bénite présente un risque pour la santé

17/09/13 à 11:08 - Mise à jour à 11:08

Source: Le Vif

Les fidèles qui trempent la main dans l'eau bénite ont intérêt à se laver les mains afin d'éviter de se voir infecter par des nitrates et des matières fécales.

L'eau bénite présente un risque pour la santé

© Thinkstock

Des chercheurs autrichiens de l'"Institut für Hygiene und Angewandte Immunologie" ont analysé l'eau de 21 sources "saintes" et de 18 bénitiers à Vienne.

Seuls 14 pour cent de l'eau de source analysée ne contenait pas de matières fécales et aucune source ne fournissait de l'eau potable. Et si l'eau étudiée ne contenait pas de matières fécales, elle était infestée de colibacilles, de campylobacters et d'autres entérocoques.

Pourtant, ces sources attirent de nombreux croyants munis de flacons en forme de Sainte Vierge. Les effets salutaires de cette eau de source seraient à la fois légendaires et logiques. "À l'époque, la qualité de l'eau dans les villes était misérable" explique le professeur Alexander Kirschner, qui a participé à la recherche. "L'eau de la ville rendait les gens malades. Ils quittaient la ville pour boire l'eau des sources et guérissaient. Le lien de cause à effet était évident. Seulement, à présent, la situation a tout à fait changé. L'eau de la ville est parfaitement buvable et l'eau de source est fortement polluée."

Certains échantillons contenaient jusqu'à 62 millions de bactéries cultivables. Les nombreuses matières fécales - dues à un manque d'hygiène après une visite aux toilettes - présentent un risque pour les fidèles souvent âgés et donc vulnérables.

Le professeur Kirschner plaide donc en faveur d'écriteaux de mise en garde postés à côté des sources. Pour lui, il faudrait également pourvoir les bénitiers d'une poignée de sel. Et changer régulièrement l'eau des fonts baptismaux ne serait pas du luxe non plus.


En savoir plus sur:

Nos partenaires