L'amour continue après 50 ans

13/04/18 à 13:30 - Mise à jour à 13:36
Du Le Vif/L'Express Extra du 12/04/18

Entre un corps qui vieillit et le jeunisme ambiant dans la société, les personnes âgées ne se sentent pas toujours le droit de poursuivre une activité sexuelle telle qu'elles le souhaitent. Imprégnées de fausses croyances, elles risquent de s'en détourner. Et pourtant...

D'après l'Enquête de Santé menée par l'Institut de santé publique (ISP) de 2013, 74 % des hommes et des femmes de 55 à 64 ans ont eu des rapports sexuels dans l'année. Mais l'enquête ne mentionne aucun chiffre au-delà de 64 ans, contrairement à d'autres domaines (douleurs chroniques, santé mentale, consommation d'alcool, accidents, vaccination, etc.) où deux autres tranches d'âge sont ajoutées : 65-74 ans et plus de 75 ans. À croire qu'après 64 ans, il est difficile d'aborder la question, même pour un institut de santé publique... D'après l'ISP : " Dans le module santé sexuelle de l'enquête de santé 2013, nous étions surtout intéressés par les facteurs de risque pour les maladies sexuellement transmissibles et par la contraception. Ces deux thématiques ne sont pas d'intérêt pour les personnes de plus de 65 ans et donc nous nous sommes limités à la tranche d'âge pertinente. " Dommage, d'autant qu'en 2014, il était annoncé que les IST étaient en augmentation chez les plus de 60 ans (+7 % en Grande-Bretagne, selon The Independ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires