L'alimentation pour mieux lutter contre la déprime

28/11/14 à 14:08 - Mise à jour à 14:08

Source: Bodytalk

Un petit coup de mou ? Voici dix principes pour une alimentation antidéprime.

L'alimentation pour mieux lutter contre la déprime

/ © iStock

1 Faites-vous plaisir. L'alimentation plaisir est un enjeu important dans la lutte contre la dépression.

2 Mangez équilibré. "C'est-à-dire de tout : il n'existe ni aliment interdit, ni aliment miracle. Mais privilégiez les aliments bénéfiques à votre santé (fruits, légumes, féculents, poissons) et limitez la consommation des confiseries, chips et autres charcuteries. Apport énergétique idéal : 10 à 15 % de protéines, 30 à 35 % de lipides, 50 à 55 % de glucides."

3 Choisissez bien vos protéines. OEufs, viandes, certains poissons (morue, lotte), lait écrémé, fromages à pâte dure, fruits et légumes secs vont enrichir votre alimentation en tryptophane.

4 Ne boudez pas les lipides ! Indispensables à la santé du cerveau, notamment parce qu'elles préservent la fluidité des membranes cellulaires, les "bonnes" graisses, en particulier les oméga 3 (poissons gras, huile de colza), sont des régulateurs d'humeur naturels, qui réduisent le risque de dépression.

5 Évitez les graisses saturées et les acides gras trans.

6 Consommez les bons sucres. Les glucides, et surtout le glucose, constituent le carburant du cerveau. Chaque jour, celui-ci en consomme environ 120 g, soit la moitié des glucides ingérés. "Il est donc important de consommer à chaque repas des glucides complexes - pain, pâtes, riz, céréales - et des glucides simples - fruits, légumes, lait et yaourt."

7 Entretenez votre capital magnésium. Par exemple en vous accordant quotidiennement deux ou trois carrés de chocolat noir...

8 Misez sur les vitamines B. Surtout la B1 (petits pois, oranges), la B6 (haricots, oeufs, riz, poulet, bananes) et la B12 (oeufs, thon, saumon, huîtres).

9 Évitez les excès d'alcool, mais aussi de boissons dites énergisantes (à base de guarana et de caféine). À fortes doses, elles provoquent de l'anxiété et... des symptômes dépressifs !

10 Sachez demander de l'aide en cas de baisse de moral ou de dépression. L'alimentation ne fait pas tout !

En savoir plus sur:

Nos partenaires