Intoxication alimentaire: 5 viandes à risques élevés

25/04/13 à 09:42 - Mise à jour à 09:42

Source: Le Vif

Au niveau sanitaire, quelques précautions sont à prendre avant et après cuisson avec certains types de viande pour éviter l'intoxication alimentaire. Quelles sont les viandes sans danger et celles qui risquent de vous expédier illico presto à l'hôpital ? Voici quelques informations utiles en ce début de saison des barbecues.

Intoxication alimentaire: 5 viandes à risques élevés

© Thinkstock

Aux Etats-Unis, un consommateur mange en moyenne environ 130 livres, soit environ 56 kilos, de boeuf, porc et de volaille sur une année, une consommation qui donne lieu dans de nombreux cas à des intoxications alimentaires en tout genre. Cependant, les indigestions et autres maladies causées par la consommation de viande et de volaille ont baissé ces 12 dernières années grâce à une règlementation sanitaire plus stricte. Les risques existent toujours et pour vous en prévenir, le Center for Science in the Public Interest (CSPI) de Washington a examiné 12 catégories de viande et de volaille grâce à des rapports sanitaires étalés sur les années 1998 à 2010. Les scientifiques ont analysé les cas d'hospitalisations pour chacune des viandes incriminées. Ce rapport intitulé Risky Meat: A Field Guide to Meat & Poultry Safety et relayé par le site Mother Network Nature se base sur 33 000 cas d'intoxications alimentaires et évalue les risques pour chaque viande sur une échelle qui va du plus haut au plus faible risque. Voici les 5 types de viandes les plus risquées, prenez-en bonne note pour votre futur barbecue!

1. Poulet: risque le plus élevé Le poulet sous ses différentes formes (ailes ou cuisses) et cuisiné de différentes façons (cuit, roti ou grillé) comporte le plus de risques. Les causes d'intoxication alimentaire sont la plupart du temps la salmonellose et une bactérie nommée Clostridium perfringens, associée en général à un mauvais contrôle des températures après la cuisson. A noter : les nuggets de poulet ne rentrent pas dans cette catégorie.

2. Boeuf haché: risque le plus élevé Le boeuf haché est la seconde source la plus importante de problèmes alimentaires. En 12 ans, 70 millions de livres de boeuf ont dû être rappelées. En cause : la bactérie E. coli responsable de centaines de malaises digestifs. On a aussi retrouvé de nombreuses traces de salmonellose résistantes aux antibiotiques dans ce type de viande. Ces deux types de bactéries peuvent mener à une hospitalisation, causer des problèmes de santé à long terme et même conduire à la mort.

3. Steak (boeuf ou autre): très risqué Dans le rapport analysé par le Center for Science in the Public Interest, environ la moitié des maladies liées à la consommation de steak sont dues à la bactérie E.coli ainsi qu'à la clostridium perfringens. La salmonellose a aussi causé des ravages dans ce cas.

4. Dinde: risque élevé La dinde est comme le poulet associé à des maladies causées par la bactérie clostridium perfringens et la salmonellose. Souvent, l'indigestion survient lorsque la viande ingurgitée a été trop longtemps laissée à température ambiante comme c'est souvent le cas aux repas familiaux de Thanksgiving ou de Noël. Des couteaux contaminés peuvent aussi transmettre des maladies. Rien d'étonnant dès lors que le nombre d'intoxications alimentaires est le plus élevé durant les mois de novembre et de décembre. Entre 1999 et 2010, environ 33 millions de livres de dinde a été rappelées.

5. Viande de barbecue (boeuf ou porc): risque moyen à élevé Le barbecue est encore le moyen de consommer de la viande le moins risqué grâce à la longue cuisson. Par contre, une cuisson à température basse et indirecte ainsi que les manipulations d'avant et d'après cuisson peuvent être source de contaminations. On décèle alors sur les viandes des staphylocoques dorés et des bactéries clostridium perfringens. 40% des intoxications alimentaires survenues suite à un barbecue arrivent dans des restaurants, ou la conservation des aliments peut laisser à désirer. Quand un restaurant cuit de très grandes quantités de viande et les laisse ensuite à température ambiante, le risque de prolifération de bactéries est en effet beaucoup plus élevé. A noter: le poulet cuit sur barbecue qui est en général rôti, grillé ou mariné est moins risqué.

Les moins risqués: jetez-vous les yeux fermés sur les nuggets de poulet, le jambon et les saucisses ! 

Nos partenaires