"Il faut restreindre la vente d'alcool"

14/06/16 à 08:04 - Mise à jour à 08:03

Source: Belga

Les Belges courent un plus haut risque que la moyenne en raison de leur consommation d'alcool, selon l'enquête mondiale Global Drug Survey, analysée mardi dans les journaux De Standaard et Het Nieuwsblad. Les Belges sont pourtant moins susceptibles de demander de l'aide. "Il faut restreindre la vente d'alcool", plaident les experts.

"Il faut restreindre la vente d'alcool"

Alcool © Getty Images/iStockphoto

Dans le cadre du Global Drug Survey, les chercheurs ont interrogé 97.000 personnes dans plus de 50 pays, notamment en Belgique, sur leur consommation d'alcool et de drogues. Les participants devaient notamment remplir une échelle de consommation réalisée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui permet d'évaluer l'abus d'alcool et de détecter les cas problématiques.

D'après les résultats de l'enquête, 21,7% des hommes belges ont un score de plus de 16 sur 20 (risque accru de problèmes d'alcool), contre 13,5% pour la moyenne mondiale. Les femmes belges (12,5%) dépassent également la moyenne (10,4%). Les Belges ont par ailleurs moins l'intention de diminuer leur consommation ou de demander de l'aide. Les résultats de l'enquête Drug Survey renforcent la volonté des experts de restreindre la vente d'alcool et d'en augmenter le prix.

Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires