Hôpitaux : "Le prix pour le patient pourrait augmenter"

30/03/15 à 15:57 - Mise à jour à 15:57

Source: Belga

L'Association belge des directeurs d'hôpitaux (ABDH) souhaite pouvoir construire des bâtiments en financement propre. Dans un communiqué diffusé lundi, l'association regrette le déclin des investissements publics. Elle n'exclut pas de voir augmenter le prix des admissions pour les patients.

Hôpitaux : "Le prix pour le patient pourrait augmenter"

Le docteur William Van Langegem avec un patient. © © AHR

Le Fonds d'Infrastructure flamand pour les affaires personnelles (VIPA), le fonds par lequel le gouvernement flamand investit dans les infrastructures de soins, n'a plus de budget pour construire ou rénover des hôpitaux, relève le communiqué.

Selon l'ABDH, le gouvernement flamand ne peut donc pas autoriser de nouvelles constructions. Pour sortir de l'impasse, les directeurs d'hôpitaux proposent de trouver leurs propres financements.

Pour ce faire, ils demandent une sécurité juridique pour les hôpitaux qui choisissent un financement privé afin que ces derniers ne soient pas pénalisés. L'un des exemples donné est le cession-bail. Celui-ci implique que l'hôpital préfinance la construction, puis vend le bâtiment construit au bailleur de fonds. Ce dernier loue alors le bâtiment à l'hôpital pendant 15 ans, après quoi l'hôpital rachète l'immeuble à sa valeur résiduelle.

Cette méthode permet un financement à long terme, mais ne donne pas assez de garanties aux banques, indique l'ABDH. Un total de 40% des hôpitaux sont actuellement déficitaires, regrette l'ABDH.

Les hôpitaux qui veulent recourir au financement privé doivent assainir leurs finances avant d'avoir les garanties que demandent les banques. En conséquence, le prix pour le patient pourrait augmenter, craint l'association, faisant le parallèle avec le secteur des maisons de repos.

En savoir plus sur:

Nos partenaires