Hépatite C : un médicament à 40.000 euros fait polémique

11/02/15 à 15:07 - Mise à jour à 15:06

Source: Belga

Médecins du Monde a déposé une opposition au brevet sur le sofosbuvir auprès de l'Office Européen des Brevets (OEB). Dans un communiqué, l'ONG dénonce "le prix exorbitant" de ce traitement contre l'hépatite C, jugeant que la molécule brevetée n'est "pas assez innovante".

Hépatite C : un médicament à 40.000 euros fait polémique

© iStock

C'est la première fois en Europe qu'une ONG médicale utilise cette voie pour améliorer l'accès des patients aux médicaments. Le cabinet de la ministre de la Santé Maggie De Block conteste toutefois les chiffres avancés par l'ONG.

"Même la sécurité sociale d'un pays 'riche' comme la Belgique, ne pourra satisfaire à toute la demande", s'inquiète Pierre Verbeeren, le directeur-général de Médecins du Monde. "C'est la raison pour laquelle nous avons déposé une opposition au brevet sur le sofosbuvir auprès de l'Office Européen des Brevets. Nous devons veiller à ce que ce traitement soit disponible dans sa forme générique, pour tous les patients".

D'après l'ONG, le laboratoire Gilead commercialise 12 semaines de traitement à 41.000 euros en France, 44.000 euros au Royaume-Uni et 57.000 euros en Belgique, "alors que le coût de production ne revient qu'à une centaine d'euros".

Ce prix est "exorbitant", d'autant plus que "80% des nouvelles contaminations surviennent au sein de publics multi-fragilisés qui accèdent difficilement aux soins".

Des chiffres qui se contredisent

Le cabinet de la ministre de la Santé Maggie De Block conteste le chiffre de 57.000 euros avancé par l'ONG, a-t-il fait savoir mardi à l'agence Belga. Selon lui, le laboratoire Gilead commercialise son traitement en Belgique au même prix qu'en France, soit 41.000 euros.

C'est la première fois qu'une ONG médicale conteste un brevet de cette manière devant l'OEB. En cas de succès, Médecins du Monde espère que des versions génériques bien moins coûteuses pourront apparaître sur le marché.

"Une avancée thérapeutique majeure"

L'hépatite C est une maladie infectieuse du foie, lourde et complexe, qui fait chaque année 350.000 morts au niveau mondial. En Belgique, on compte 1.500 nouveaux cas par an.

Le traitement actuel a une forte toxicité et comporte de lourds effets secondaires. L'utilisation du sofosbuvir pour traiter l'hépatite C constitue dans ce contexte "une avancée thérapeutique majeure", admet Médecins du Monde. Toutefois, "la molécule en elle-même" ne serait "pas suffisamment innovante pour mériter un brevet".

Le laboratoire américain Gilead, côté sur le Nasdaq, est le plus important pourvoyeur de traitement contre le virus HIV. Il a misé sur le développement de ce nouveau traitement contre l'hépatite C en achetant son concurrent Pharmasset pour 11 milliards de dollars en 2011. Le sofosbuvir a été lancé quelques années plus tard sous la marque Sovaldi. Son prix suscite des nombreuses critiques.

Nos partenaires