Féministes: Mais qu'est-ce qu'elles veulent encore ?

24/12/15 à 09:27 - Mise à jour à 10:49

Source: Bodytalk

Dans notre société réputée égalitaire, le féminisme est généralement considéré comme dépassé. Les féministes ont gagné, alors qu'est-ce qu'elles veulent encore ? Dans son dernier livre, Genre ou liberté*, Sophie Heine, docteure en sciences politiques, remet les pendules à l'heure.

Oui, le féminisme classique est dépassé, parce que sa radicalité même l'a rendu caricatural et que son discours est trop daté pour convaincre les femmes modernes. Mais pour Sophie Heine, politologue à l'institut Egmont et chercheuse associée aux Universités de Bruxelles (ULB) et d'Oxford, le combat féministe n'est pas terminé, car les progrès réels en matière d'égalité des droits ne suffisent pas à masquer les inégalités quotidiennes. " Des inégalités dans la sphère domestique : toutes les enquêtes montrent que les femmes continuent à assumer la prise en charge des enfants, le ménage, etc. beaucoup plus que les hommes, et cela dans toutes les couches sociales et dans toutes les générations. De plus, elles sont davantage victimes de violences psychologiques, physiques, sexuelles, etc. Et elles souffrent aussi d'inégalités publiques, caractérisées par un accès difficile, voire impossible, aux positions de représentation, de pouvoir, de visibilité, de direction... C'est donc une illusion de penser qu'aujourd'hui, les femmes sont les égales des hommes... "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires