Et si vous décidiez de vous aimer ?

07/01/17 à 14:15 - Mise à jour à 15:09

Source: Le Vif/l'express

S'estimer pour être plus heureux, plus performant. Dans la vie privée ou dans le travail, la recherche d'une belle estime de soi est devenue un leitmotiv et la clé du succès. Pas facile dans une société individualiste qui ne cesse de l'entamer, tant le culte de la performance et de l'excellence y est débridé.

L'estime de soi : s'il fallait retenir un concept psy de ces dernières années, ce serait sans aucun doute lui. Campagnes de pub, séances de coaching, guides pratiques, colloques, programmes scolaires... L'estime de soi est partout. " On s'en sert comme d'un élastique. A tel point qu'elle nous est présentée comme la pilule miracle et, à l'inverse, comme la racine de nombreux troubles psychologiques ", déclare Anne Fromont, chercheuse à l'Ecole de santé publique de l'ULB. Le mot pointe en tête des " buzzword ", une espèce de slogan, et renferme à lui seul toute l'obsession de notre époque : s'aimer soi-même (et pas les autres ? ), s'estimer, se regarder avec bienveillance. Parce que posséder une bonne dose de self-esteem rendrait heureux. Parce qu'en avoir suffisamment constituerait le moteur, la force vive des sociétés en mutation.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires